Guerre en Ukraine: des prisonniers occidentaux transférés de Russie vers l’Arabie saoudite

AFP

Dix prisonniers de guerre ont été transférés mercredi soir 21 septembre de Russie en Arabie saoudite. Parmi eux figurent cinq Britanniques et deux Américains. Tous devraient bientôt pouvoir rentrer dans leur pays en sécurité, selon Riyad qui a joué les médiateurs dans cette affaire.

Ce transfert a été annoncé par le ministère saoudien des Affaires étrangères. Cinq Britanniques, deux Américains, un Marocain, un Suédois et un Croate faisaient partie du voyage. Selon la BBC, tous les Britanniques étaient partis combattre aux côtés des forces ukrainiennes avant d’être capturés par les forces pro-russes dans l’est de l’Ukraine.

Londres a annoncé que parmi ces hommes se trouvait Aiden Aislin. Il avait été condamné à mort en juin pour mercenariat par la justice des autorités séparatistes de Donetsk en Ukraine. Les deux citoyens américains libérés avaient également été faits prisonniers alors qu’ils combattaient en Ukraine.

L’Arabie saoudite, avec la Russie dans l’Opep +

Cet échange a donc été facilité par les efforts du prince héritier Mohammed ben Salman. Le royaume saoudien a voté en faveur d’une première résolution des Nations unies pour dénoncer l’invasion russe et exiger le retrait des forces de Moscou. En revanche, il conduit avec la Russie l’Opep+, la version étendue de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole. 

Riyad a notamment résisté aux pressions occidentales concernant sa production de pétrole brut, quand Washington lui demandait d’augmenter ses exportations afin d’atténuer la crise énergétique actuelle.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s