Soudan: la présence du général al-Burhan aux funérailles d’Elizabeth II passe mal

Le président du Conseil souverain du Soudan, le général Abdel Fattah al-Burhan .AP Photo/Marwan 

Le président du Conseil souverain du Soudan, le général Abdel Fattah al-Burhan, était présent parmi les centaines de dignitaires du monde entier ayant fait le déplacement pour les funérailles d’Elizabeth II. Il est le chef de la junte soudanaise qui a mené, il y a près d’un an, un coup d’État évinçant du pouvoir les représentants civils de la transition amorcée à la chute d’Omar el-Béchir. Contrairement à son prédécesseur, persona non grata à Londres pendant 30 ans, le général al-Burhan a foulé la nef de l’abbaye de Westminster.

Selon l’agence de presse officielle Suna, le déplacement à Londres du général al-Burhan était justifié par les « liens forts qui unissent le Soudan au Royaume-Uni, profondément ancrés dans l’histoire ». De nombreux Soudanais ne l’entendent pas de cette oreille et dénoncent l’hypocrisie du chef de la junte militaire. Lui-même qui, dans un discours enflammé prononcé la veille de la mort de la reine Elizabeth, avait fustigé le Royaume-Uni pour des crimes commis lors de la colonisation. Emboîtant le pas d’Omar al-Bachir avant lui, le général al-Burhan avait demandé des excuses publiques au Royaume-Uni et dénoncé des crimes assimilables selon lui « à un génocide et un nettoyage ethnique ».

Une normalisation pas acceptée par les manifestants

Mais ce qui suscite la colère de nombreux militants opposés au coup d’État, c’est la normalisation du général al-Burhan à l’étranger, induite par cette invitation. Les internautes soudanais rappellent que depuis le putsch du 25 octobre, chaque semaine, les autorités soudanaises répriment violemment les manifestations pacifiques dans les rues du pays. En un an, plus de 117 manifestants ont été tués par les forces de l’ordre.

Isolé sur la scène internationale, le général al-Burhan se voit ainsi l’occasion de se présenter comme un homme d’État. Selon le Sudan Tribune, le général al-Burhan devrait également se rendre dans la foulée à New York où il devrait prononcer, jeudi prochain, un discours au nom du Soudan devant l’Assemblée générale des Nations unies.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s