WNBA: Las Vegas remporte le premier titre de sa jeune histoire

L'arrière des Las Vegas Aces Riquna Williams (N.2) célèbre un panier inscrit lors du dernier quart-temps de la finale contre les Connecticut Sun, le 18 septembre 2022 à Uncasvilleafp.com - Maddie Meyer

Les Las Vegas Aces ont remporté dimanche soir la finale du WNBA, le championnat nord-américain de basket-ball féminin, grâce à une victoire 78-71 sur le parquet des Connecticut Sun, glanant ainsi le premier titre de leur jeune histoire.

Grâce à leur succès de dimanche, les Aces, demi-finalistes la saison dernière, remportent la série -au meilleur des cinq matchs- 3 à 1.

Il s’agit du premier titre de la franchise, autrefois basée à Salt Lake City et à San Antonio, depuis qu’elle a rejoint Las Vegas en 2018. C’est aussi le premier titre national décroché par une équipe de la célèbre cité du Nevada, tous sports confondus.

« Nous n’avions pas aimé ce sentiment l’an dernier », a réagi à chaud la meneuse des Aces, Chelsea Gray, en référence à la demi-finale perdue l’an dernier lors de la cinquième et ultime rencontre face à Phoenix.

« Ca a été très dur, mais ça a forgé le caractère », a ajouté la joueuse de 29 ans, élue MVP de la finale.

Dimanche, Gray a inscrit 20 points et délivré six passes décisives, contribuant en effet grandement au succès de « Vegas », au même titre que l’ailière A’ja Wilson (11 points et 14 rebonds dimanche), la meilleure joueuse de la saison régulière, et l’arrière Riquna Williams (17 pts).

Après avoir pris tôt les devants, les Aces sont parvenues à résister aux tentatives des Sun de renverser la rencontre.

« C’est incroyable… Gagner un championnat est quelque chose que personne ne pourra jamais vous enlever, une fois que votre nom est inscrit, c’est pour toujours », a déclaré Wilson, 26 ans.

L’entraineure des Aces, Becky Hammon, ex-adjointe de Gregg Popovich aux Spurs de San Antonio, a elle décrit un moment « un peu irréel ».

L’ancienne joueuse de New York et San Antonio, âgée de 45 ans, réalise l’exploit de remporter le titre pour sa première année comme entraîneure principale sur un banc de la WNBA.

« Mais ce dont je suis la plus fière, a-t-elle déclaré, c’est que nous sommes devenues une vraie équipe ici, une équipe soudée qui croit en chacune de ses membres. »

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s