Ligue 1: Lille et Montpellier tutoient le top-5


L'attaquant de Lille Jonathan David ouvre le score contre Toulouse, le 17 septembre 2022 à Villeneuve-d'Ascq afp.com - DENIS CHARLET

Les victoires samedi de Lille face à Toulouse (2-1) et de Montpellier contre Strasbourg (2-1) propulsent les Nordistes et les Héraultais aux portes du top-5 de la Ligue 1, avant les autres matches de la 8e journée dimanche.

. Lille à la hauteur de l’OL

A domicile, les Lillois ont globalement maîtrisé le TFC de Philippe Montanier, suffisamment en tout cas pour s’offrir un quatrième succès cette saison. Ils grimpent à la 6e place avec treize points, autant que Lyon qui les précède au classement avant de recevoir le Paris SG dimanche (20h45).

Les Dogues ont rapidement pris les devants grâce à l’avant-centre canadien Jonathan David (5e, 1-0), auteur de son cinquième but en huit matches. Cinq minutes après l’égalisation de Farès Chaibi (48e, 1-1), Adam Ounas a redonné l’avantage aux locaux d’une belle reprise en pivot (53e, 2-1). L’Algérien n’avait pas encore marqué depuis son arrivée en provenance de Naples.

Une semaine après son baptême du feu à Marseille (défaite 2-1), Lucas Chevalier a été reconduit dans les buts lillois par l’entraîneur Paulo Fonseca qui, à la surprise générale, a lancé le jeune défenseur central Leny Yoro, 16 ans, au coup d’envoi.

. Savanier porte Montpellier

Montpellier, après deux revers, s’est redressé en dominant in extremis des Strasbourgeois à la dérive, incapables de gagner cette saison. L’équipe d’Olivier Dall’Oglio s’adjuge à la 7e place avec douze points, soit un de moins que Lille, en attendant les rencontres de dimanche.

Le MHSC a joué avec les nerfs de ses supporters : rapidement devant (17e, 1-0), tardivement rattrapés (86e, 1-1), les Héraultais ont fait exulter la Mosson avec un penalty gagnant du héros-maison Téji Savanier (90e+5, 2-1), déjà passeur décisif sur corner pour l’ouverture du score.

Pour Strasbourg, le troisième revers de la saison est synonyme de 17e place, dans la zone rouge puisque quatre équipes descendront à l’échelon inférieur à l’issue de la saison.

« Tout le monde était touché dans le vestiaire après la rencontre », a reconnu l’entraîneur Julien Stéphan. « La saison est encore longue » et « on peut compter sur moi pour me battre », a-t-il cependant assuré.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s