C3/C4: un choc sous haute tension pour Rennes, Nice veut oublier les violences

L'entraîneur du Stade rennais Bruno Genesio durant le match de Ligue 1 contre Auxerre le 11 septembre. afp.com - Sebastien SALOM-GOMIS

Rennes, vainqueur de son premier match en Ligue Europa (C3), voudra confirmer jeudi face au Fenerbahçe dans un des chocs de la 2e journée, alors que Nice tentera de conjurer les violences survenues la semaine dernière contre Cologne en Ligue Europa Conférence (C4).

Après avoir parfaitement lancé sa compétition en battant le club chypriote de Larnaca (2-1) dans le groupe B, le Stade rennais accueille les Turcs de Fernerbahçe, victorieux du Dynamo Kiev (2-1), dans une rencontre sous haute surveillance une semaine après les affrontements entre les supporters de Nice et de Cologne, faisant 32 blessés.

Le club breton a pris la décision lundi d’interdire l’accès du stade au grand public. Seuls les abonnés pourront se rendre au Rhoazon Park. Le parcage des supporters turcs sera limité à 1.395 personnes.

Monaco voudra enchaîner après sa précieuse victoire contre Lyon lors de la 7e journée du championnat de France (2-1) face aux Hongrois de Ferencvaros (18h45) dans le groupe H.

La sécurité autour du stade Louis-II et à l’intérieur sera renforcée avec le déploiement d’une compagnie de CRS à l’extérieur et dans l’enceinte. Quelque 900 supporters hongrois seront présents.

Une semaine après avoir retrouvé dans l’allégresse la Coupe d’Europe contre l’Olympiakos (2-1), Nantes se rend en Azerbaïdjan, sur le terrain de Qarabag (18h45). Un déplacement dans un contexte entouré d’incertitudes en raison de combats frontaliers entre soldats arméniens et azerbaïdjanais qui ont fait au moins 100 morts pour la seule journée de mardi.

Mais les Nantais, vainqueurs de la Coupe de France en 2021, voudront profiter de cette séquence européenne pour se relancer après un début de saison décevant, comme en témoigne leur 15e place en Ligue 1.

Un été en deçà des attentes, c’est également ce qui qualifie Nice, qui se déplace au Partizan Belgrade (21h00) dans le groupe D jeudi en C4, une semaine après les graves incidents survenus à l’Allianz Riviera contre Cologne.

Pour ce match qui se déroulera partiellement à huis-clos, une centaine de supporters niçois se rendront dans la capitale serbe au moyen d’un avion spécialement affrété.

Le 17 septembre 2009 à Belgrade, le supporteur toulousain Brice Taton avait été violemment agressé en marge de la rencontre entre les deux équipes. Il est décédé des suites de ses blessures, à l’hôpital, à Belgrade, le 29 septembre 2009.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s