Ligue des champions: le Bayern Munich punit le FC Barcelone

Leroy Sané (numéro 10) buteur avec le Bayern Munich face au FC Barcelone, ce 13 septembre 2022, en Ligue des champions. REUTERS - LUKAS BARTH

Malmené en première période par le FC Barcelone, le Bayern Munich s’est finalement imposé 2-0 face au club espagnol, ce 13 septembre 2022, dans le groupe C de la Ligue des champions.

La physionomie de ce Bayern Munich-FC Barcelone en Ligue des champions est assez simple à résumer : la première période a été à l’avantage de la formation espagnole, puis en deuxième période le club allemand a sanctionné le manque de réalisme du Barça.

En première mi-temps, les Barcelonais se procurent en effet quatre grosses occasion de but. A la 9e minute, le milieu Pedri bute sur le gardien Manuel Neuer qui repousse son tir du mollet gauche. A la 20e, ce sont les bras de ce même Neuer qui détournent le ballon, suite à un coup de tête de l’attaquant Robert Lewandowski. Juste avant, le Polonais, transféré cet été du Bayern au Barça contre 45 millions d’euros, avait tiré de peu au-dessus du cadre, sur une reprise de demi-volée (18e). Enfin, à la 26e, une frappe à ras-de-terre de l’ailier Raphinha frôle le montant gauche munichois.

Les Bavarois, eux, doivent attendre la demi-heure de jeu pour que le milieu autrichien Marcel Sabitzer leur procure une première vraie chance de marquer (29e).

Un Bayern Munich à réaction

En deuxième période, c’est un Bayern beaucoup plus entreprenant qui revient sur la pelouse de la Fußball Arena München. Ainsi, à la 50e minute, le défenseur français Lucas Hernandez trouve la faille en devançant le portier Marc-André ter Stegen de la tête, sur un corner expédié au premier poteau (1-0). Dans la foulée, grâce à un beau mouvement collectif, l’attaquant allemand Leroy Sané se présente plein axe face à ter Stegen et glisse le ballon sur la droite du portier du Barça : 2-0.

Malgré ce double coup de massue, les visiteurs tentent de réagir. Par Pedri surtout, dont un ballon piqué finit sa course sur le poteau droit de Neuer (63e). Puis par Lewandowski qui ne parvient toutefois pas à tromper son ancien coéquipier (66e). Le champion d’Allemagne tient bon jusqu’au bout.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s