L1: Lens veut poursuivre sa série


Le RC Lens surfe sur une bonne vague dans le sillage de Florian Sotoca (à droite) buteur contre Lorient à Bollaert, le 31 août 2022 afp.com - FRANCOIS LO PRESTI

Invaincu depuis 14 matches de L1, le RC Lens veut poursuivre sa belle série pour conserver sa place sur le podium du championnat, vendredi (21h00) face à Troyes en ouverture de la 7e journée.

Dimanche dernier à Reims, les Sang et Or, réduits à dix puis menés, sont encore parvenus à arracher le nul (1-1) pour prolonger leur série d’invincibilité (9 victoires, 5 nuls) qui dure depuis une défaite à Strasbourg début avril (1-0).

« On aime gagner, et quand on ne peut pas, on cherche à refuser la défaite. Dans ces 14 matches, il y en a quatre où on a joué en infériorité numérique. Et certains, on les a complètement retournés, ça veut dire quelque chose », a expliqué l’entraîneur lensois Franck Haise mercredi en conférence de presse.

« Ca montre qu’on est une équipe dure à battre, dure à jouer. Sur tous les matches qu’on a joués, on a toujours réussi à développer notre jeu, à trouver des solutions. Il y a des valeurs d’équipe, on est des compétiteurs qui veulent toujours gagner », a ajouté le milieu Jimmy Cabot, arrivé cet été dans l’Artois.

En plus de ces 14 matches de L1, on peut également ajouter les six matches de préparation qui se sont soldés par quatre succès et deux nuls, avec pourtant des adversaires de prestige comme l’Inter Milan (1-0) et West Ham (0-0).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

– « ne pas surjouer » –

Poussé par son incroyable public qui devrait une fois encore remplir le stade Bollaert-Delelis, le RCL, n’entend pas s’arrêter là. Et le staff artésien sait comment y parvenir: en ne changeant rien.

« Quand on est dans une bonne spirale, ou parfois dans une moins bonne, ce qui compte, c’est une forme d’équilibre, de ne pas surjouer, ne pas en rajouter, en enlever, que les joueurs aient quelque chose d’assez stable en face d’eux, pour qu’eux aussi soient le plus stable possible. Cela fait partie de mon rôle, celui du staff. On est sur un chemin, on doit y rester. Je crois beaucoup en cette stabilité », a détaillé Haise.

« C’est bien de voir que ce qu’on fait porte ses fruits, par le classement, le total de points, la série d’invincibilité, le public au stade. Tout le monde tire vers le haut. Il faut qu’on arrive à garder cette exigence », a abondé Cabot.

Alors que les grosses écuries débutent leur parcours européen cette semaine et pourraient y laisser des plumes en championnat, les Sang et Or regardent droit devant, sans se soucier de leurs adversaires.

– « garder cette stabilité » –

« Je ne m’en occupe pas trop. L’important, c’est qu’on trace notre route, garder cette stabilité dans l’entraînement, cet investissement, cet engagement de tous, en essayant de garder le plus de joueurs focus, a souligné Haise. Quand on a fait un bon match et pris des points, on peut regarder les autres tranquillement. »

Le RCL, qui récupère son capitaine Seko Fofana, remis d’une blessure à un mollet, se méfie toutefois de l’Estac, qui a redressé la barre après un début de championnat difficile marqué par trois défaites.

« Ils ont eu un début compliqué, mais en l’espace d’une semaine, ils ont changé la donne, repris beaucoup de confiance, a prévenu Haise. Ils sont allés gagner à Angers en marquant trois buts (3-1), ont gagné à Monaco en en marquant 4 (4-2). Et là, ils ont tenu en échec Rennes (1-1) malgré l’expulsion précoce d’un de leurs défenseurs centraux. »

En cas de succès, Lens consoliderait ainsi sa place sur le podium et mettrait la pression sur Marseille, défait à Tottenham (2-0) mercredi en Ligue des champions et qui passera un nouveau test samedi face à Lille, autre candidat aux places européennes.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s