US Open: un quart « Next Gen » opposera Alcaraz à Sinner

L'Espagnol Carlos Alcaraz exulte après sa victoire en cinq sets face au Croate Marin Cilic en 8e de finale de l'US Open, le 5 septembre 2022 à New York  afp.com - COREY SIPKIN

Carlos Alcaraz, 19 ans et 4e mondial, et Jannik Sinner, 21 ans et 13e au classement ATP, qui incarnent la nouvelle vague du tennis mondial, s’affronteront en quart de finale de l’US Open mercredi.

L’Espagnol s’est qualifié en battant 6-4, 3-6, 6-4, 4-6, 6-3 Marin Cilic (17e), vainqueur de l’épreuve en 2014, en pleine nuit de lundi à mardi à New York, l’heure affichant 2h23 locales au moment où il a pu en finir après presque 3h54 d’un combat très intense.

Expéditif lors de ses trois premiers tours, Alcaraz a cette fois été bien plus accroché face à l’expérimenté Croate, qui tentait d’accéder pour la cinquième fois à ce stade à Flushing Meadows.

Plus agressif (45 coups gagnants contre 28), mais aussi trop maladroit (66 fautes directes contre 41, dont 13 doubles-fautes), Cilic a fini par craquer face à la résistance de son jeune adversaire, aux jambes supersoniques, qui s’est employé à presque tout renvoyer dans le court quand il ne contrait pas de plus belle avec son bras droit en béton armé.

Alcaraz ne s’est pas contenté d’être un roc sur le Arthur-Ashe, partiellement rempli par des fans de la balle jaune qui se sont emballés jusqu’au bout pour le spectacle proposé. Il a aussi saisi les occasions quand elles se présentaient, à l’image de son gain du troisième set, en breakant Cilic au meilleur moment à 5-4.

– Plus jeune N.1 mondial? –

Un réalisme dont il n’a toutefois pas su faire preuve dans la manche suivante, puisqu’il a gaspillé sept balles de break, au contraire de Cilic qui n’en a eu besoin que d’une pour s’ouvrir la voie d’une égalisation à 2 sets partout.

Dans un même élan, le Croate, demi-finaliste du dernier Roland-Garros, son meilleur résultat en Majeur depuis quatre ans, a encore pris le service de son rival d’entrée de cinquième set.

Mais Alcaraz, aux sons de « Vamos! » rappelant ceux de son glorieux aîné Rafael Nadal, éliminé plus tôt à la surprise générale par l’Américain Frances Tiafoe, a su refaire surface en prenant les deux mises en jeu suivantes du Croate.

L’an dernier, pour sa première participation, Carlos Alcaraz s’était révélé à New York, où il avait déjà atteint les quarts de finale après avoir notamment écarté le Grec Stefanos Tsitsipas dans un match mémorable. Cette année, il a confirmé son émergence, remportant quatre tournois dont les Masters 1000 de Miami et de Madrid.

Ce qui fait de lui un des prétendants au titre. A fortiori à présent que Nadal, mais aussi Daniil Medvedev, battu dimanche par l’Australien Nick Kyrgios, sont hors course. Possible cerise sur le gâteau, Alcaraz peut entrer dans l’histoire s’il parvient jusqu’en finale, car cela l’assurerait de devenir le plus jeune N.1 mondial de l’histoire, le Russe étant assuré d’être déchu.

Mais il faudra d’abord que l’Espagnol récupère vite de ses efforts et passe l’obstacle Sinner. L’Italien de 21 ans, déjà quart de finaliste à l’Open d’Australie et à Wimbledon cette année, a lui aussi bataillé longtemps, 3h48, pour venir à bout 6-1, 5-7, 6-2, 4-6, 6-3 du Bélarusse Ilya Ivashka (73e).

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s