Rugby: un problème cardiaque stoppe Vakatawa


Le joueur du Racing 92 et du XV de France Virimi Vakatawa lors d'une conférence de presse, le 6 septembre 2022 au Plessis-Robinson afp.com - FRANCK FIFE

Le choc. Le centre du Racing 92 et du XV de France Virimi Vakatawa a dû mettre un terme à sa carrière « pour motif cardiologique » à 30 ans et après 32 sélections avec les Bleus.

« Il doit arrêter sa carrière en France pour motif cardiologique (…) Une anomalie cardiaque avait été détectée avant le Mondial-2019 au Japon. Cette anomalie, qui n’est pas liée au rugby, a été surveillée mais il s’agit d’une pathologie évolutive », a expliqué le médecin du Racing 92 Sylvain Blanchard en conférence de presse.

L’annonce, la veille, de cette fin de carrière aussi prématurée qu’inattendue a fait l’effet d’une bombe. Pour le rugby français en général, pour le Racing en particulier.

« C’est dur pour moi de parler. Ce matin, je me suis levé à 8 heures et je savais que je ne serais pas sur le terrain avec les autres », a indiqué Vakatawa, entouré par son président Jacky Lorenzetti, son entraîneur Laurent Travers et le sélectionneur du XV de France Fabien Galthié.

« Mais le plus dur, c’était hier: quand j’ai dû annoncer à mes coéquipiers que je devais arrêter. J’ai passé beaucoup de temps avec eux sur le terrain, en dehors… Ce n’est pas facile », a-t-il ajouté, visiblement ému.

A ses côtés, Fabien Galthié, des trémolos dans la voix, a rappelé que Vakatawa avait disputé ses trois derniers matches sous ses ordres, « en équipe de France au Japon et contre l’Angleterre avec les Baabaas ».

« Virimi a fait rêver beaucoup d’enfants. C’était un joueur clé de notre aventure, de notre histoire et un homme formidable. Ce qu’il vit actuellement, il peut le partager, il peut continuer à être un exemple et dire aux enfants +Profitez+. Il a encore beaucoup à partager », a ajouté le patron des Bleus.

Vakatawa devrait d’ailleurs rester près des terrains de rugby. C’est en tout cas son souhait et celui du Racing.

– « Racingman toute ma vie » –

« C’est un enfant du club, il est chez nous depuis onze ans. Le club ne va pas le laisser tomber », a assuré Lorenzetti, qui a expliqué avoir « presque perdu un fils ».

« Il est toujours là, il va être présent sur les bords des terrains: au lieu d’être acteur, il fera autre chose mais il restera sur le bord des terrains. Sa vie, c’est le rugby, c’est le Racing 92. On fera en sorte de l’accompagner, qu’il ait toujours ses couleurs pour lesquelles il a tant donné », a abondé Travers.

Le dernier match de Vakatawa, trois-quart centre aux appuis de feu, restera donc une victoire au Japon (20-15) avec le XV de France le 9 juillet au Stade olympique de Tokyo.

Joueur brillant, homme timide, Vakatawa était arrivé en France à 17 ans, débarquant dans les valises d’un autre ailier fidjien du Racing 92 Sireli Bobo.

Au total, il aura disputé 145 matches avec les Ciel et Blanc, dont 38 en Coupe d’Europe, inscrivant 49 essais. Ce joueur brillant, un temps considéré comme le meilleur centre du monde, a également participé aux Jeux olympiques de Rio avec le VII de France.

Sa carrière s’est donc arrêtée officiellement le 5 septembre.

« Juste avant la Coupe du monde 2019 au Japon, on avait détecté une anomalie cardiaque pour laquelle il avait déjà fait l’objet, une première fois, d’une expertise auprès des référents cardiologiques de la commission médicale de la LNR. Il avait été alors décidé qu’il pouvait continuer à jouer en faisant l’objet d’une surveillance médicale rapprochée. Au fil de cette surveillance, sa pathologie a évolué », a encore expliqué le médecin du Racing.

« Cette pathologie n’est pas liée au rugby. Ce n’est pas la fin, c’est le commencement de quelque chose de nouveau. »

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s