Le 11 africain de la semaine du 30 août au 6 septembre


Frederic Chambert / Panoramic

Découvrez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c’est Karl Toko Ekambi, attaquant camerounais de Lyon, qui s’est particulièrement illustré avec 3 buts en 4 jours lors des victoires de son club face à Auxerre (2-1) puis face à Angers (5-0).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Karl Toko Ekambi (Cameroun – Lyon)

Déjà buteur et passeur décisif en milieu de semaine contre Auxerre, l’attaquant lyonnais a de nouveau scoré samedi à l’occasion du carton réussi face à Angers (5-0). Plutôt deux fois qu’une, puisque l’international camerounais s’est offert un doublé, avec une superbe frappe croisée et un but de renard des surfaces. Déroutant pour ses vis-à-vis, le Lion Indomptable rugit de nouveau après un début de saison poussif.

Il y a une dizaine de jours, l’entraîneur de l’OL, Peter Bosz, avait réclamé de la patience au sujet de Karl Toko Ekambi, qui peinait alors à lancer sa saison. « Il ne fait pas un bon début d’exercice mais ce n’est pas le seul, avait déclaré le technicien néerlandais. J’ai beaucoup de confiance. Je connais mes joueurs et Karl est un très très bon joueur. L’an dernier, il a eu un rendement incroyable. Je suis sûr qu’il va trouver son meilleur niveau. » La prédiction n’a donc pas tardé à se réaliser.

Le 11 type africain de la semaine (4/3/3)

Gardien de but : Mory Diaw (Sénégal – Clermont)

Rassurant pour ses coéquipiers, Mory Diaw a en outre eu la baraka d’être sauvé deux fois par sa barre, face à Toulouse (2-0). Revenu en France cet été après un long périple dans les championnats périphériques européens, le joueur formé au PSG est susceptible d’être appelé en équipe nationale du Sénégal par Aliou Cissé, confronté à la panne de temps de jeu de son numéro 2 Alfred Gomis.

Latéral droit : Issa Kaboré (Burkina Faso – Marseille)

Pour sa première titularisation sur le flanc droit de la défense marseillaise, samedi à Auxerre (0-2), Issa Kaboré a montré qu’il pourrait jouer les doublures à ce poste occupé habituellement par l’international français Jonathan Clauss. Sans complexe, le demi-finaliste de la dernière CAN a montré le bout du nez, avec notamment une passe vers Ünder qui amène l’ouverture du score.

Défenseur central : Chancel Mbemba (RD Congo – Marseille)

Inamovible dans notre onze hebdomadaire depuis sa reprise, Chancel Mbemba enchaîne les performances d’excellente facture avec l’Olympique de Marseille. Samedi à Auxerre, l’international congolais a facilement pris la mesure des attaquants adverses et s’est offert le luxe de quelques incursions offensives de bon aloi. Il s’affirme comme le patron défensif de l’OM d’Igor Tudor.

Défenseur central : Montassar Talbi (Tunisie – Lorient)

S’il avait, comme ses coéquipiers, tangué à Lens (5-2), Montassar Talbi a montré un bien meilleur visage lors du déplacement victorieux des Merlus à Ajaccio (0-1). Concentré et solide, l’ancien de l’Espérance de Tunis a su faire preuve d’autorité, en particulier en fin de partie où il a empêché le Burkinabè Cyril Bayala de s’exprimer devant le but (90eme).

Latéral gauche : Daouda Guindo (Mali – Saint-Gall)

C’est généralement un label de qualité : Daouda Guindo appartient à la galaxie Red Bull, et c’est en prêt de Salzbourg que cet ancien de Guidars FC dans son pays natal a débarqué à Saint-Gall cet été. Dimanche, le latéral gauche a ouvert son compteur dans l’élite suisse, contribuant à préserver la première place surprise de son équipe.

Milieu défensif : Cheick Doucouré (Mali – Crystal Palace)

Titularisé pour la première fois dans la semaine face à Brentford (1-1), Cheick Doucouré a réussi un match quasi-parfait, avec 100% de duels aériens gagnés et six tacles réussis. Désigné « MVP » (homme du match), l’international malien s’est encore distingué lors du déplacement à Newcastle (0-0), sauvant son équipe de la défaite. Arrivé cet été de Lens pour une jolie somme (22,6 millions d’euros), l’Aigle s’adapte bien chez les Eagles.

Milieu défensif : Kevin Pina (Cap-Vert – Chaves)

Kevin Pina n’est pas pour rien dans le début de saison plus qu’encourageant de Chaves, promu cette saison en Liga portugaise. Pour la deuxième rencontre consécutive, le néo-international cap-verdien a réussi face à Rio Ave (1-1) une passe décisive. Désigné homme du match, le Requin Bleu a donné de l’air aux siens dans l’entrejeu, avec trois dribbles et deux tacles réussis.

Milieu relayeur : Ismaël Bennacer (Algérie – Milan AC)

A l’AC Milan, il est des matchs qui comptent un peu plus que d’autres : le derby de la Madonnina, face à l’Inter, en fait partie. Ismaël Bennacer s’est montré à la hauteur de l’enjeu, réussissant une moisson de ballons aptes à mettre sur orbite les Nerazzurri, vainqueurs de ce choc au sommet (3-2). Avec par exemple dix duels gagnés et trois interceptions réussies, l’international algérien avait enfilé l’habit de gala qui sied aux grands rendez-vous.

Ailier droit : Ademola Lookman (Nigeria – Atalanta)

Buteur dès son premier match avec l’Atalanta le mois dernier, Ademola Lookman est en train de se mettre les supporters de la Dea dans la poche. Lundi, face à Monza (2-0), l’international nigérian a pris les choses en main. C’est lui qui met Rasmus Hojlund pour l’ouverture du score peu avant l’heure de jeu, et c’est encore lui qui croit doubler la mise avant de voir le but attribué au Brésilien Marlon contre son camp. Doublement décisif, celui qui a choisi les Super Eagles ce printemps catapulte son nouveau club en tête de la Serie A.

Attaquant de pointe : Marius Mouandilmadji (Tchad – Seraing)

Son nom n’est pas facile à retenir, mais il est en train de se faire un prénom. Marius Mouandilmadji a réussi samedi son deuxième doublé de la saison ! Déjà auteur d’un pareil exploit le mois dernier à Eupen, l' »Animal » a récidivé sur la pelouse de Malines (2-3), alors que son équipe était mené. Un penalty et une belle frappe dans le coin droit du but permettent à cet ancien de Gazelle FC et de Coton Sport de Garoua de s’affirmer comme le meilleur buteur africain de Jupiler League.

Ailier gauche : Karl Toko Ekambi (Cameroun – Lyon)

Déjà buteur et passeur décisif en milieu de semaine contre Auxerre, l’attaquant lyonnais a de nouveau scoré samedi à l’occasion du carton réussi face à Angers (5-0). Plutôt deux fois qu’une, puisque l’international camerounais s’est offert un doublé, avec une superbe frappe croisée et un but de renard des surfaces. Déroutant pour ses vis-à-vis, le Lion Indomptable rugit de nouveau après un début de saison poussif.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s