Foot: Mbappé et l’avion, premières turbulences de communication


L'attaquant du PSG Kylian Mbappé en conférence de presse au Parc des Princes le 5 septembre 2022 à Paris afp.com - FRANCK FIFE

Habitué à survoler les conférences de presse avec aisance, Kylian Mbappé s’est retrouvé au coeur d’une polémique environnementale, avec un fou rire mal venu sur les voyages en avion du Paris SG. Une faute de communication rare pour la superstar française.

A 23 ans, Mbappé a souvent bluffé les journalistes par sa franchise, son humour et ses déclarations réfléchies, parfois même en anglais ou en espagnol, deux langues qu’il maîtrise parfaitement.

Mais même les communicants les plus doués ne sont pas à l’abri du couac: l’attaquant a été pris d’un fou rire lundi au Parc des Princes, face à un journaliste posant une question sur le déplacement en avion du PSG samedi à Nantes, une destination courte pour laquelle des alternatives moins polluantes, comme le train, existent.

Son entraîneur Christophe Galtier a répondu par une pirouette ironique grinçante (« se déplacer en char à voile ») qui a suscité un tollé politique et Mbappé, relancé pour savoir ce qu’il pensait des jets privés, a répondu: « Je ne pense rien ».

« La réaction de Christophe Galtier et de Kylian Mbappé montre à quel point ils sont très loin des enjeux de réchauffement climatique », a critiqué mardi sur Cnews la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher.

Contacté par l’AFP, l’entourage de Mbappé n’a pas souhaité faire de commentaire.

– « L’image est dévastatrice » –

Ce faux pas médiatique paraît inhabituel pour le joueur aux 75 millions d’abonnés sur Instagram, qui a bâti une partie de son aura sur son engagement sociétal, que ce soit via sa fondation « Inspired by KM » ou sur des sujets comme la lutte contre le racisme.

« Il s’est fait un petit peu piéger par la question. L’image est dévastatrice », analyse pour l’AFP Frank Hocquemiller, agent d’image de plusieurs joueurs de l’équipe de France.

« Le footballeur doit comprendre qu’étant un exemple, et dans son cas à lui, une icône, tout a beaucoup d’importance. Vous ne pouvez pas avoir 200 millions de followers et des contrats publicitaires qui se comptent en millions d’euros, et de l’autre côté quand vous dites quelque chose, ne pas avoir la même résonance! », relève le cofondateur de l’agence d’image VIP Consulting et de l’agence de gestion de carrière Hat Trick Management.

Ce couac vient brouiller une communication jusque-là maîtrisée pour le champion du monde 2018, malgré quelques sorties publiques mal comprises qui ont pu faire parler ces dernières années.

Mbappé lui-même avait reconnu une « erreur » en 2019 lorsqu’il avait profité de la tribune aux trophées du syndicat des joueurs UNFP (Union nationale de footballeurs professionnels) pour envoyer un message sur son avenir, donnant l’impression de s' »accaparer la cérémonie », selon ses propres mots.

De même, son bras de fer concernant les droits à l’image des Bleus, lorsqu’il a boycotté une opération marketing de la Fédération française de football (FFF) en mars, a pu être mal interprété, même si l’entourage du joueur a ensuite affirmé qu’il s’agissait avant tout de mieux choisir les marques à laquelle il associait son image.

– Erreur de jeunesse –

Et, sur un plan plus sportif, Mbappé n’a pas hésité à bouder ostensiblement en début de saison lorsque Neymar a tiré un penalty que l’attaquant français, nouvelle tête de gondole du projet parisien depuis sa prolongation de contrat en mai, estimait lui être réservé.

En se montrant détaché des questions environnementales, Mbappé a en tout cas raté une opportunité d’apparaître comme un « excellent ambassadeur » pour promouvoir de meilleures pratiques, estime la climatologue Valérie Masson-Delmotte.

« Pendant longtemps dans les conférences publiques, je disais: +Oh, ce serait bien que quelqu’un comme Mbappé montre qu’on peut ramasser des déchets, se déplacer à vélo…+ », a-t-elle déclaré mardi sur France Inter. « Les propos qu’il peut avoir, les gestes qu’il aura, ça aura une influence largement supérieure à tout ce que les scientifiques peuvent dire ou faire, parce qu’il fait rêver, il inspire de nombreuses personnes. »

Mais pour Frank Hocquemiller, il s’agit avant tout d’une erreur de jeunesse.

« C’est l’expérience qui rentre. Il est plutôt très mûr pour son âge et on a l’impression qu’il ne va jamais faire d’erreur, mais il est comme les autres. Quand il parle, il doit prendre l’envergure de ses propos, de la manière dont ça doit être interprété », fait valoir l’agent d’image, qui insiste sur la nécessité de briefer au mieux les joueurs sur les questions de société.

« Quand vous prenez la parole, il faut être extrêmement pointu sur le sujet, sinon, il vaut mieux passer son tour », note-t-il.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s