L1: Lyon sans forcer face à un faible Angers (5-0)

L'attaquant lyonnais Karl Toko Ekambi (c) auteur d'un doublé contre Angers, le 3 septembre 2022 à Décines-Charpieu afp.com - JEFF PACHOUD

Lyon s’est imposé sans forcer face à une très faible équipe d’Angers (5-0), samedi dans son Groupama stadium, au terme d’un match de la 6e journée de Ligue 1 largement maîtrisé par l’OL qui monte sur le podium de la Ligue 1.

Mais l’Olympique lyonnais, provisoirement 3e à la différence de buts devant Lens (4e) ne peut quand même pas tirer beaucoup d’enseignements de cette victoire.

Les Lyonnais, après une première demi-heure très moyenne, ont bien profité de l’opposition toute relative d’un adversaire quasiment inoffensif, trop limité dans tous les domaines.

Au plan comptable, l’OL peut quand même se féliciter d’avoir gagné quatre de ses cinq premiers matches, chaque fois qu’il a joué à domicile, contre un résultat nul à Reims où sa performance a été très décevante (1-1).

Au total, l’Olympique lyonnais a treize points sur quinze avant d’aller à Lorient mercredi pour disputer un match en retard de la 2e journée qu’il n’avait pu jouer en raison d’un terrain rendu impraticable par la sécheresse et la tenue trois jours auparavant du Festival inter-celtique.

Ensuite, il sera enfin possible de juger du véritable potentiel de cet OL 2022-2023, à Monaco, le 11 septembre, et contre Paris Saint-Germain, une semaine plus tard.

Après une première demi-heure très insuffisante en terme d’intensité, Lyon s’est libéré après avoir ouvert la marque par Karl Toko Ekambi qui a profité d’une erreur d’Abdoulaye Bamba pour tromper Paul Bernardoni d’un tir croisé (32).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

– Doublé de Toko Ekambi –

Sur l’action, le portier angevin n’a pas su être déterminant et a livré une performance catastrophique.

Il s’est ensuite incliné sur une reprise de la tête d’Alexandre Lacazette, six minutes plus tard, à la réception d’un centre délivré de l’aile droite par Malo Gusto (38).

Ce dernier, sur un nouveau centre de la droite, a ensuite permis à Toko Ekambi de réaliser le doublé pour porter le score à 3-0 et marquer son troisième but cette saison (59) avant que Castello Lukeba, de la tête, ne profite de la sortie ratée de Bernardoni sur un corner joué par Romain Faivre, pour inscrire un quatrième but (4-0, 62).

Avec cette avance, l’entraîneur Peter Bosz en a profité pour faire tourner son effectif.

Des joueurs en manque de temps de jeu sont entrés comme Henrique, Damien Da Silva, Jeff Reine-Adelaïde, Bradley Barcola ou Moussa Dembélé qui a porté le score à 5-0 au terme d’une course de cinquante mètres pour battre Bernardoni (88).

Pour leur part, les Angevins, 19es avec deux points (2 nuls, 4 défaites) ne peuvent qu’être inquiets pour la suite.

Et l’entraîneur Gérald Baticle paraît déjà sous la menace d’un limogeage mais son effectif semble vraiment limité pour évoluer en Elite même s’ils auraient pu marquer.

Le gardien Anthony Lopes, de retour dans le onze lyonnais après une suspension de trois matches, est ainsi bien intervenu devant Loïs Diony (13) et un tir de Yan Valéry (45). Mais c’est bien tout pour le SCO.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s