Top 14: « Clermont, c’est le passé », assure Parra

Le demi de mêlée français Morgan Parra lors d'un match du tournoi des Six nations contre l'Angleterre à Twickenham le février 2019afp.com - Adrian DENNIS

Après treize saisons en Auvergne, Morgan Parra a tourné la page de l’ASM: « Clermont, c’est le passé », a confié dans un entretien à l’AFP le nouveau demi de mêlée du Stade français, avant la 1re journée du Top 14… contre Clermont.

Comment se déroulent vos premiers instants parisiens?

R: « Bien pour l’instant. Tout le monde a hâte que le championnat attaque, on a fait une grosse préparation, on est tous pressés d’attaquer samedi. »

Ca fait bizarre de vous entraîner en rose?

« (il réfléchit) Non… Oui… Ce qui est bizarre, c’est le changement. Il y en a eu beaucoup mais c’est aussi ce que j’étais venu chercher. Des choses nouvelles, des choses différentes. Aujourd’hui, je les ai. Donc bien sûr, c’est différent, les habitudes ont changé, tout a changé mais c’est aussi ce qui fait du bien. Il y a une remise en question, une envie de découvrir autre chose, un style différent, une façon de voir différente… Aujourd’hui, tout va bien et j’ai envie de me régaler sur le terrain avec les mecs. »

Que retenez-vous de vos treize saisons avec Clermont?

« Plein de bonnes choses. Des hauts, des bas… je suis parti avec de très bons souvenirs, j’ai de très bons contacts. Maintenant, ma vie est différente, elle change d’aspect, de style, d’équipe… On est tous de passage, j’ai été de passage à Clermont, j’ai essayé de donner le maximum. J’y ai vécu de très belles choses. J’y ai passé de belles années, je ne suis pas aigri, je n’ai aucun regret. J’ai besoin de voir autre chose, un nouveau challenge. Je vais essayer d’apporter à une autre équipe, à d’autres mecs… Clermont, c’est le passé: je suis 100% Rose même s’il me faut faire mes preuves et mouiller le maillot le week-end. »

Quel va être votre rôle à Paris?

« Je n’ai pas de rôle spécial. Je vais être moi-même. C’est un groupe jeune, je vais essayer d’apporter un maximum mais je ne suis pas là pour donner des leçons, pour dire qu’il faut faire comme ci ou comme ça… Je vis l’instant présent. Tous les matins, je me lève avec passion et plaisir. J’ai la chance de gagner ma vie par le rugby mais ce qui m’anime, c’est le plaisir. C’est le plus important. J’essaie d’échanger et d’apporter au maximum. »

Hasard du calendrier, vous retrouvez l’ASM lors de la 1re journée.

« J’aurais aimé les jouer beaucoup plus tard, c’est sûr. C’est une équipe que je connais mais elle me connaît aussi. On reçoit, c’est plus compliqué. On aurait aimé aller à l’extérieur d’entrée. On le sait, ils vont tout faire pour venir ici et faire un gros match. A nous de répondre présent. »

Comment vous sentez-vous avant votre premier match à Jean-Bouin?

« Il y a un peu d’appréhension mais je n’ai pas envie de me prendre la tête. Je vais jouer mon jeu, apporter ce que je peux. On fera les calculs à la fin, on va tout faire pour gagner mais ça va être très dur contre une belle équipe de Clermont qui a travaillé fort à l’intersaison. Ils veulent retrouver les sommets, on sait que ce sera compliqué. »

propos recueillis par Nicholas Mc ANALLY

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s