La capitale du Mississippi toujours privée d’eau courante


Une distribution d'eau en bouteille à Jackson, dans le Mississippi, le 31 août 2022afp.com - Brad Vest

Les quelque 150.000 habitants de la capitale du Mississippi, Jackson, majoritairement afro-américains, étaient encore privés d’eau courante saine jeudi, les autorités ayant demandé à ceux disposant encore d’une alimentation de se doucher bouche fermée.

Cette ville du sud des Etats-Unis, dont 80% de la population est noire et où le taux de pauvreté est élevé, vit une grave crise de l’eau depuis des années.

Mais, depuis le début de semaine, elle est plongée dans une situation d’urgence. Des inondations ont perturbé le fonctionnement d’une usine de traitement des eaux essentielle, et déjà vieillissante.

En ouvrant le robinet, les habitants ne voient parfois plus que quelques gouttes s’écouler, ou une eau marron. Ils sont contraints de faire la queue pour récupérer des bouteilles d’eau.

« C’est comme si on vivait un cauchemar », a déclaré Erin Washington, étudiante à l’université d’Etat de Jackson, à la chaîne CNN.

Et ce qui reste d’eau courante ne doit surtout pas être bu, ont prévenu les autorités.

« Sous la douche, assurez-vous que votre bouche n’est pas ouverte parce que, encore une fois, il ne faut pas avaler cette eau », a déclaré mercredi Jim Craig, des autorités sanitaires du Mississippi.

Les autorités de la ville notaient jeudi une amélioration, certains quartiers commençant à retrouver de la pression. L’usine de traitement des eaux « a fait des progrès significatifs durant la nuit et ce matin », a précisé la mairie.

Une pompe, louée en urgence, y a été installée mercredi.

« Des problèmes restent à régler dans les prochains jours, mais la perspective est au progrès aujourd’hui », s’est félicitée la mairie.

Mais la vie quotidienne est bouleversée. Les écoles ont dû passer à l’enseignement à distance, et les commerces payent un lourd tribut.

« Les hôtels et restaurants, déjà sur la corde raide, ne peuvent pas ouvrir ou doivent s’adapter, en achetant des glaçons, de l’eau ou des sodas », a expliqué à CNN Jeff Rent, président de la Chambre de commerce de Jackson.

« Les gens sont à bout », a déclaré Sarah Friedler, manager du restaurant Brent’s Drugs, au journal local Clarion Ledger.

Ils « choisissent de ne pas venir manger à Jackson. Ils vont tout simplement ailleurs, pour ne pas avoir à se soucier de ce problème », a-t-elle regretté.

La situation subie par les habitants de Jackson rappelle l’un des pires scandales sanitaires de l’histoire américaine, celui de l’eau contaminée de Flint, dans le Michigan, durant la décennie passée.

Dans cette cité industrielle, un changement de source d’approvisionnement en eau potable, décidé par mesure d’économie, avait durablement empoisonné le réseau, exposant les habitants au saturnisme.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s