Foot: fin de mercato calme en Europe, Ronaldo sans issue

L'attaquant portugais de Manchester United Cristiano Ronaldo, sur le banc, lors de la rencontre de Premier League à Southampton le 27 août 2022L'attaquant portugais de Manchester United Cristiano Ronaldo, sur le banc, lors de la rencontre de Premier League à Southampton le 27 août 2022 afp.com - ADRIAN DENNIS

Le mercato s’achève sans folie: les grands clubs européens ont entrepris peu de mouvements majeurs jeudi à la clôture du marché estival, excepté le dossier Pierre-Emerick Aubameyang, espéré à Chelsea. Et dans l’inertie ambiante, voilà Cristiano Ronaldo contraint de rester à Manchester United!

– Angleterre: Haaland déboule, Ronaldo reste –

La signature du prodige norvégien Erling Haaland à Manchester City a lancé sur les chapeaux de roue un mercato anglais de nouveau record, avec environ 2 milliards d’euros dépensés jusqu’à présent.

Liverpool a sorti un chèque, inédit pour les Reds, pouvant aller jusqu’à 100 M EUR pour arracher Darwin Nunez à Benfica, comme l’a fait Manchester United pour attirer Antony, l’ailier brésilien de l’Ajax Amsterdam..

Chelsea a copieusement dépensé, enrôlant Raheem Sterling et Kalidou Koulibaly, mais surtout le Français Wesley Fofana, devenu mercredi l’un des défenseurs les plus chers de l’histoire (plus de 82 M EUR). Les Blues espéraient encore, dans les dernières heures de mercato, conclure l’arrivée de l’attaquant international gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (FC Barcelone), ancien d’Arsenal.

Avec Antony, Lisandro Martinez, Casemiro et Christian Eriksen, Manchester United semble avoir terminé un mercato intéressant.

Mais les Reds Devils n’ont pas trouvé d’issue au feuilleton Ronaldo: le Portugais (37 ans), remplaçant de luxe et désireux de partir pour jouer la Ligue des champions, n’a pas déniché de point de chute à l’approche de la clôture…

– Allemagne: départs majeurs et arrivées clinquantes –

La Bundesliga se retrouve orpheline de Haaland et de Robert Lewandowski qui, après huit années au Bayern Munich, a filé au FC Barcelone contre 45 M EUR.

Pour le remplacer, le club bavarois a réalisé un joli coup avec le Sénégalais Sadio Mané, lauréat de la Coupe d’Afrique des nations en 2022.

Le transfert le plus cher de l’été en Allemagne (67 M EUR selon les médias) a aussi été réalisé par le Bayern avec le défenseur Matthijs de Ligt.

Dortmund, vice-champion d’Allemagne, pensait avoir trouvé le remplaçant de Haaland avec Sébastien Haller, mais l’attaquant ivoirien s’est vu diagnostiquer un cancer des testicules après sa signature. Le Borussia a donc recruté Anthony Modeste (34 ans) pour une saison.

Le RB Leipzig a réussi à conserver et faire prolonger jusqu’en 2026 son attaquant français Christopher Nkunku et a recruté l’international allemand Timo Werner, en manque de temps de jeu à Chelsea.

– Espagne: « Lewy » et Tchouaméni en attractions –

Le mercato du Barça est le feuilleton de l’été en Espagne. Endetté d’environ 1,35 md EUR la saison dernière, le club catalan a activé plusieurs leviers économiques pour obtenir rapidement des liquidités. Cela lui a permis de dépenser 153 M EUR pour cinq recrues, dont le défenseur central français Jules Koundé, en plus de Robert Lewandowski, sa plus grosse prise.

Les Catalans sont restés particulièrement actifs jusqu’au bout avec, outre Aubameyang, le départ acté de Martin Braithwaite et ceux, espérés, de Sergino Dest ou encore Memphis Depay.

Le Real Madrid, champion d’Europe en titre, a investi 80 M EUR sur le milieu français Aurélien Tchouaméni, attendu comme l’héritier de Casemiro.

Antoine Griezmann, dont le temps de jeu est limité par la situation contractuelle de son prêt en provenance du Barça, devrait malgré tout rester à l’Atlético Madrid.

La dernière semaine a par ailleurs été rythmée par le départ d’Alexander Isak de la Real Sociedad vers Newcastle pour 70 M EUR, le recrutement en prêt de Kasper Dolberg (Nice) au Séville FC et l’arrivée d’Edinson Cavani au Valence CF du nouvel entraîneur Gennaro Gattuso.

– Italie: la Juventus a recruté français –

La plupart des grands clubs italiens ont bouclé leur mercato. Aucun grand bouleversement de dernière minute n’était attendu d’ici la clôture, jeudi à 20h00.

Ces derniers jours, Naples espérait boucler l’arrivée du gardien costaricien du Paris SG Keylor Navas mais l’opération a peiné à se concrétiser.

A la Juventus, les recrues sont souvent arrivées de France: la « Vieille Dame » a notamment attiré l’avant-centre polonais Arkadiusz Milik (Marseille) et les milieux argentins Angel Di Maria et Leandro Paredes, venus du PSG, premier adversaire des Turinois cette saison en Ligue des champions.

Paredes était particulièrement attendu dans un milieu orphelin de Paul Pogba, la recrue star du mercato estival 2022. Accueilli dans la liesse à Turin, le Français a vu son été tourner à l’aigre, entre une embêtante blessure au genou droit et une rocambolesque affaire familiale sur fond de « tentative d’extorsion » présumée.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s