Ce que l’on sait de l’affaire Paul Pogba

Paul Pogba, lors du match entre Manchester United et Watford à Old Trafford, le 26 février 2022. AP Photo/Rui Vieira

Accusations d’extorsion dans laquelle serait impliqué son frère Mathias, maraboutage sur fond de vendetta familiale, enquête policière en cours… La star de l’équipe de France Paul Pogba se retrouve au centre d’une affaire rocambolesque qui tombe très mal à trois mois de la Coupe du monde.

  • Comment débute cette affaire ?

L’affaire commence samedi soir avec la publication sur les réseaux sociaux d’une vidéo énigmatique de Mathias Pogba, enregistrée en quatre langues (français, anglais, italien, espagnol). Il y annonce vouloir faire prochainement de « grandes révélations » sur son frère Paul et sa représentante Rafaela Pimenta, qui vient de prendre la tête de la société d’agents de footballeurs de Mino Raiola.

Lisant un texte face caméra, il affirme que « le monde entier », les « sponsors » et la Juventus Turin « méritent de savoir certaines choses afin de décider en toute connaissance de cause s’il (Paul) mérite vraiment l’admiration, le respect, sa place en équipe de France, s’il est une personne digne de confiance ». « Tout cela risque d’être explosif », conclut-il, sans plus de précisions sur la nature de ses « révélations ».

  • Comment réagit le clan de Paul Pogba ?

Les conseillers de Paul Pogba réagissent dès dimanche en publiant un communiqué. Ils dénoncent des « tentatives d’extorsion en bande organisée » à l’encontre du joueur. « Les déclarations récentes de Mathias Pogba sur les réseaux sociaux ne sont malheureusement pas une surprise », indiquent-ils. « Les autorités compétentes en Italie et en France ont été saisies il y a un mois », précisent-ils aussi dans le communiqué.

Selon France Info, Paul Pogba affirme qu’il lui a été réclamé la somme de 13 millions d’euros, et qu’un de ses proches aurait retiré 200 000 euros avec sa carte de crédit. D’après le dossier consulté par France Info, le joueur a déjà versé 100 000 euros à ses extorqueurs. Il aurait aussi accepté de s’engager à payer le reste de la somme.

  • Où en sont les enquêteurs ?

Le parquet de Paris a confirmé à l’AFP qu’une enquête préliminaire avait été ouverte le 3 août sur des faits présumés d’extorsion en bande organisée et tentative. Les investigations ont été confiées à l’Office central de lutte contre le crime organisé.

Selon des informations de France Info, Paul Pogba a confié aux enquêteurs qu’il avait « notamment été piégé par des amis d’enfance et deux hommes cagoulés armés de fusils d’assaut ». Ils lui reprochaient de ne pas les avoir aidés financièrement.

Paul Pogba assure également aux enquêteurs qu’il a plusieurs fois été intimidé à Manchester, son ancien club, et jusqu’au centre d’entraînement de la Juventus. Parmi les suspects, il affirme avoir reconnu son frère Mathias. 

  • Que vient faire Kylian Mbappé dans cette histoire ?

Le nom de Kylian Mbappé apparaît dans l’affaire à son corps défendant. Paul Pogba a expliqué aux enquêteurs que « ses maîtres chanteurs voulaient le discréditer en diffusant des messages dans lequel il aurait demandé à un marabout de son entourage familial de jeter un sort » à l’attaquant du PSG, ce qu’il dément formellement.

Dans des tweets publiés dimanche soir après les révélations concernant l’audition de Paul, Mathias Pogba prend à témoin Mbappé : « Kylian, à présent tu comprends ? J’ai rien de négatif contre toi, mes dires sont pour ton bien, tout est vrai et avéré, le marabout est connu ! Désolé de ce frère, un soi-disant musulman à fond dans la sorcellerie. »

  • Quelles conséquences pour l’équipe de France?

À moins de trois mois du Mondial, cette affaire tombe mal pour les Bleus et leur sélectionneur, Didier Deschamps. Même s’il est actuellement blessé au genou droit et devrait arriver sans grosse préparation au Qatar, Paul Pogba est l’un des principaux leaders de l’équipe de France (91 sélections, 11 buts), champion du monde en 2018.

Relais privilégié de Deschamps sur le terrain, « la Pioche » a joué un rôle primordial dans le sacre russe de 2018. Comme en 2016 avec l’affaire de la « sextape » entre Karim Benzema et Mathieu Valbuena, qui avait abouti à l’exclusion des deux joueurs de la sélection, l’impact pourrait ne pas être neutre sur son moral, le fonctionnement interne de l’équipe et surtout ses relations sur le terrain avec Kylian Mbappé.

Cité lundi par RMC Sport, Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football, a dit « espér(er) que ça ne remet pas en cause sa place en équipe de France ».

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s