Italie: à l’Aquila, le pape rend hommage à la « dignité » de la population


Pope Francis (C) presides over the Rite of Opening the Holy Door at the Basilica of Santa Maria di Collemaggio in L'Aquila, on August 28, 2022, during a one-day pastoral visit to the 2009 earthquake-struck Abruzzo capital. afp.com - Vincenzo PINTO

Le pape François a rendu hommage dimanche à la « résilience » et la « dignité » de la population de l’Aquila lors d’une visite dans la capitale des Abruzzes (centre de l’Italie), qui continue de panser les plaies d’un séisme meurtrier en 2009.

« Vous avez démontré un caractère résilient (…) Il y avait tout à reconstruire : les maisons, les écoles, les églises », a déclaré le pape de 85 ans devant quelques milliers de personnes réunies sur la place du Duomo, dont de nombreuses familles de victimes.

Le séisme du 6 avril 2009 a fait plus de 300 morts, 1.600 blessés et provoqué d’importants dégâts dans la ville, qui reconstruit petit à petit ses édifices, notamment dans le centre historique.

Arrivé en début de matinée en hélicoptère à l’Aquila (environ 70.000 habitants), François a ensuite rejoint la place de la basilique Sainte-Marie de Collemaggio à bord de sa Papamobile, saluant la foule où certains agitaient des drapeaux jaune et blanc du Vatican.

Cette basilique, gravement endommagée durant le séisme, est célèbre pour abriter la plus ancienne Porte sainte du monde et le tombeau de Célestin V, premier pape à avoir renoncé à sa charge, au XIIIe siècle.

« Célestin V a été un témoin courageux de l’Évangile » car il n’était régi par « aucune logique de pouvoir », a déclaré le pape durant son homélie.

Il a également prié pour les victimes des inondations au Pakistan qui ont fait plus de 1.000 morts, appelant à ce « que la solidarité internationale soit prompte et généreuse ».

À la fin de la messe, le jésuite argentin, en fauteuil roulant, a procédé à l’ouverture de la Porte Sainte, devenant le premier pape à réaliser ce rite depuis plus de 700 ans. Il s’est ensuite recueilli en silence devant les reliques de Célestin V.

« L’ouverture de la porte sainte est émouvante et un événement historique pour la ville », a confié à l’AFP Roberto Cobuccio, 53 ans. « C’est une visite spéciale, comme si Jésus était arrivé », a pour sa part déclaré, les larmes aux yeux, Rita Maccarone, 45 ans, qui a perdu sa belle-soeur dans la catastrophe.

Le pape devait rentrer en début d’après-midi au Vatican, où il présidera lundi et mardi une réunion avec les cardinaux du monde entier sur la réforme de la Curie et l’avenir de l’Église.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s