WTA: Diane Parry qualifiée pour les demi-finales à Granby


La Française Diane Parry au service contre la Tunisienne Ons Jabeur lors du tournoi de Wimbledon, le 1er juillet 2022 afp.com - Glyn KIRK

Diane Parry, 81e joueuse mondiale, s’est qualifiée pour les demi-finales du tournoi sur dur de Granby, au Québec, en battant difficilement 6-4, 6-7 (6/8), 7-6 (7/4) l’Allemande Tatjana Maria (95e), jeudi.

La Française de 19 ans, dont ce sera la première présence dans dernier carré d’une épreuve du circuit féminin, après l’avoir atteint cette année en WTA 125 (l’équivalent d’un Challenger) à Gaita (Espagne), a longtemps joué à se faire peur.

Jusqu’alors solide et nullement intimidée par l’enjeu, elle contrôlait la partie et a même pensé tenir la victoire en deux sets. Mais elle a raté trois balles de match – deux à 6-5, une dans le jeu décisif -.

Finalement poussée à un troisième set, Parry a dû patienter jusqu’au jeu décisif pour en finir en presque trois heures.

Elle aura fort à faire en demie, car l’attend la Russe Daria Kasatkina (10e), tête de série N.1 du tournoi, qui a aisément disposé 6-3, 6-2 de l’Espagnole Nuria Parrizas Diaz (64e).

Un test relevé qui livrera ses enseignements, au cours d’un parcours québécois lui ayant d’ores et déjà permis d’engranger de la confiance avant l’US Open, qu’elle va disputer pour la deuxième fois, avec une rencontre abordable au 1er tour face à la Chinoise Wang Qiang (103e).

Si elle bat Kasatkina en demi-finale à Granby, Parry connaît déjà son adversaire, l’Australienne Daria Saville, qui a sorti en quart de finale Chinoise Wang Xiyu 6-3, 6-0.

Dans le dernier carré, Saville devait rencontrer l’Ukrainienne Marta Kostyuk, qui a battu la Canadienne Rebecca Marino 6-2, 4-6, 6-2.

Mais Kostyuk s’est retirée du tournoi, permettant à la joueuse qui représentait la Russie jusqu’en janvier 2016 d’accéder à la finale de samedi par forfait.

Il s’agit de la cinquième finale WTA de la carrière de Saville, anciennement connue sous le nom de Gavrilova, mais de sa première depuis Hong Kong en octobre 2017.

L’Australienne, qui a épousé Luke Saville en décembre dernier, a remporté son seul titre WTA en août 2017 lors d’un autre tournoi de préparation à l’US Open, en remportant celui de New Haven.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s