Philippines: les établissements scolaires rouvrent après plus de deux ans de fermeture

Des écoliers chantent l'hymne national au premier jour de la rentrée des classes en présentiel, le 22 août 2022 à Manille, aux Philippines, après plus deux ans de fermeture des établissements scolaires afp.com - Maria Tan

Des millions d’enfants ont retrouvé lundi le chemin de l’école aux Philippines à l’occasion de la rentrée scolaire, qui marquait pour beaucoup la reprise depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Les Philippines sont l’un des derniers pays du monde à redémarrer les cours à temps complet et en présentiel, la fermeture prolongée des salles de classe faisant craindre une aggravation de la situation de l’éducation dans le pays, déjà en crise.

Après la fermeture des établissements scolaires philippins, un programme d' »apprentissage hybride » a été mis en oeuvre en reposant sur des supports imprimés ainsi que sur des cours diffusés à la télévision et sur les réseaux sociaux.

En amont de la réouverture, le gouvernement a intensifié sa campagne de vaccination et a indiqué rendre gratuits les transports publics pour tous les étudiants jusqu’à la fin de l’année civile.

Des écoliers chantent l’hymne national au premier jour de la rentrée des classes en présentiel, le 22 août 2022 à Manille, aux Philippines, après plus deux ans de fermeture des établissements scolaires afp.com – Ted ALJIBE

Samedi, le gouvernement a alloué de l’argent liquide aux étudiants et aux parents pour les aider dans leurs dépenses, donnant lieu à des scènes de désordre devant les centres de distribution.

Avec la réouverture des écoles, les problèmes d’avant la crise sanitaire ressurgissent, qu’il s’agisse du nombre important d’élèves, des méthodes d’enseignement datées ou encore du manque d’infrastructures essentielles.

Avant même la pandémie, neuf enfants philippins sur dix n’étaient pas en mesure « de lire un texte simple et de le comprendre » après avoir atteint l’âge de dix ans, expliquaient la Banque mondiale et d’autres agences dans un rapport récent.

Seuls 10 pays connaissaient une situation plus grave, dont l’Afghanistan, le Laos, le Tchad et le Yémen.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s