Bleus, objectif Mondial: Mbappé retrouve le sourire, Dembélé se distingue


L'attaquant du Paris SG Kylian Mbappé pendant le match de la 3e journée de Ligue 1 face à Lille, le 21 août 2022 au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d'Ascq afp.com - DENIS CHARLET

Une semaine après avoir affiché ostensiblement son agacement sur la pelouse, Kylian Mbappé est revenu à de meilleurs sentiments avec un triplé et un sourire éclatant lors du festival du Paris SG à Lille (7-1) tandis qu’Ousmane Dembélé a été l’un des artisans du succès du Barça contre la Real Sociedad (4-1).

– Mbappé reprend ses habitudes –

Pour Kylian Mbappé, le compte à rebours menant jusqu’au Mondial a déjà commencé ! Le champion du monde a soigné ses statistiques pour sa deuxième apparition de la saison, dimanche à Lille (7-1).

Le Parisien a affiché une forme physique plus qu’intéressante et à inscrit un triplé, servi par ses deux compères de l’attaque, Neymar par deux fois et Lionel Messi.

Toujours avide de records, l’attaquant a ajouté une petite ligne à son palmarès en égalant le record du but le plus rapide de Ligue 1, après seulement huit secondes de jeu.

Surtout, Mbappé a retrouvé le sourire depuis un premier match marqué par son agacement, une mésentente avec Neymar sur l’identité du tireur de penalty et un comportement discutable sur la pelouse, entre bouderie et gestes de colère.

– Coman, retour gagnant –

De retour dans le onze de départ après avoir purgé trois matches de suspension pour un carton rouge reçu en fin de saison dernière, Kingsley Coman a très vite retrouvé ses marques. L’ancien Parisien a ouvert son compteur but et a délivré deux passes décisives lors de la démonstration du Bayern Munich contre Bochum (7-0). En défense, Lucas Hernandez a glissé à gauche, l’entraîneur Julian Nagelsmann ayant opté pour une charnière Upamecano-De Ligt, qui n’a jamais été inquiétée.

Christopher Nkunku (Leipzig) a lui été très discret face à l’Union Berlin (défaite 2-1) après une entame de Championnat plutôt convaincante sur le plan personnel.

Moussa Diaby est de son côté toujours dans la nasse comme son équipe de Leverkusen, battue par Hoffenheim (3-0) et qui vit le pire début de saison de son histoire.

Marcus Thuram (Mönchengladbach) a été moins en vue que sur les deux premières rencontres malgré un succès contre le Hertha Berlin (1-0).

– Giroud encore en rodage –

Olivier Giroud est encore en rodage. Victime de fatigue musculaire en fin de préparation avec l’AC Milan, il a débuté sur le banc les deux premiers matches de la saison, laissant la pointe de l’attaque à Ante Rebic.

Mais si le Croate avait brillé en ouverture avec un doublé, il a cette fois été bien moins en vue, incitant Stefano Pioli à rapidement lancer le champion du monde français en seconde période (58e) alors que Milan était mené 1-0.

Pas de but ni de très grosse occasion pour Giroud, mais une présence qui a redonné de l’aplomb à l’attaque des Rossoneri, revenus à égalité grâce à Ismaël Bennacer (68e).

– Zouma et Digne inquiètent –

Vaincus respectivement par Brighton (2-0) et Crystal Palace (3-1), les défenseurs tricolores Kurt Zouma et Lucas Digne peinent en début de saison à l’image de leurs clubs, West Ham et Aston Villa.

Zouma n’est pas exempt de tout reproche sur les deux buts concédés par les siens et Digne a été sanctionné d’un penalty – sévère – pour une main qui a permis à Palace de prendre l’avantage lors de son premier succès de la saison.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le latéral a été en difficulté tout le match face à Jordan Ayew et n’a pas assez apporté offensivement.

L’ex-Marseillais William Saliba s’est distingué en marquant son premier but en Angleterre avec Arsenal face à Bournemouth (3-0), d’une frappe parfaite de son « mauvais » pied (le gauche).

– Dembélé buteur, Koundé toujours à quai –

Ousmane Dembélé a été l’un des acteurs principaux du premier succès du FC Barcelone sur la pelouse de la Real Sociedad (4-1), avec un but. Une partie que Jules Koundé n’a pu disputer, l’ancien défenseur du FC Séville ne pouvant toujours pas être inscrit sur une feuille de match en raison des contraintes liées au plafond salarial fixé par La Liga.

Dur week-end également pour Antoine Griezmann (Atletico de Madrid). Laissé sur le banc comme lors de la première journée, il a été copieusement sifflé par ses supporters au moment de son entrée en jeu (60e) contre Villarreal (2-0).

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s