Cuba: gigantesque incendie d’un dépôt pétrolier, 17 disparus, 77 blessés


Un incendie dans un dépôt pétrolier frappé par la foudre à 100 km de La Havane à Cuba le 6 août 2022 afp.com - YAMIL LAGE

Dix-sept personnes sont portées disparues et 77 ont été blessées dans un gigantesque incendie qui s’est déclaré dans un dépôt de carburants frappé par la foudre dans l’ouest de Cuba qui a demandé samedi l’aide internationale.

Les 17 personnes portées disparues sont « des pompiers qui se trouvaient dans la zone la plus proche de l’incendie » lorsqu’une explosion a eu lieu, a rapporté la présidence cubaine qui « a demandé l’aide et les conseils de pays amis ayant une expérience dans le secteur pétrolier ».

Sur Twitter, le président Miguel Diaz-Canel a estimé que maîtriser l’incendie « pourrait prendre du temps ».

Trois blessés sont dans un état critique, trois dans un état très grave et 12 personnes sont gravement atteintes, selon le journal officiel Granma.

L’incendie s’est déclaré vendredi soir lorsque la foudre a frappé l’un des réservoirs du dépôt pétrolier de la banlieue de Matanzas, ville de 140.000 habitants à 100 kilomètres à l’est de La Havane. Le feu s’est ensuite propagé à un deuxième réservoir.

Selon Granma, « il y a eu une défaillance du système de paratonnerre qui n’a pas pu résister à la puissance de la décharge électrique ».

Mario Sabines Lorenzo, gouverneur de Matanzas, a indiqué qu’environ 800 personnes ont été évacuées.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Selon Asbel Leal, directeur du commerce et de l’approvisionnement à l’Union cubaine du pétrole (Cupet), le premier réservoir « contenait environ 26.000 mètres cubes de brut domestique, soit environ 50% de sa capacité maximale » au moment de la catastrophe. Le deuxième réservoir contenait 52.000 mètres cubes de mazout.

Selon lui, Cuba n’avait jamais été confronté à un incendie de « l’ampleur de celui d’aujourd’hui ».

Le dépôt alimente la centrale électrique Antonio Guiteras, la plus grande de Cuba, mais le pompage vers la centrale ne s’est pas arrêté, a précisé Granma.

Cet incendie survient alors que l’île fait face depuis mai à des difficultés d’approvisionnement pour répondre à la demande accrue d’électricité due à la chaleur estivale.

Les autorités doivent procéder à des coupures tournantes, pouvant aller jusqu’à 12 heures par jour dans certaines régions du pays, déclenchant la colère d’habitants excédés qui ont organisé une vingtaine de manifestations.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s