Le Rwanda assure ne pas vouloir s’ingérer dans la politique intérieure de la Centrafrique

Vincent Biruta, ministre rwandais des Affaires étrangères

C’est la réponse du ministre des Affaires étrangères rwandais, Vincent Biruta, après que le G16 (le Groupe d’action des organisations de la société civile pour la défense de la Constitution du 30 mars 2016) a accusé Kigali, qui a envoyé des troupes en Centrafrique pour sécuriser l’élection présidentielle de 2020, de vouloir financer le projet de référendum constitutionnel. Projet qui pourrait permettre au président Faustin-Archange Touadéra de briguer un troisième mandat à la tête du pays.

« Le Rwanda ne peut en aucun cas s’ingérer dans les questions de politiques intérieures de la République centrafricaine. Notre présence en République centrafricaine s’inscrit dans un contexte particulier qui prévalait à la fin de l’année 2020 : la situation d’insécurité qui prévalait et qui menaçait le processus électoral. Et nos troupes ne peuvent pas être là pour soutenir un individu quelconque, ou bien pour s’ingérer dans les questions de politique intérieure de la République centrafricaine. Nos troupes sont basées essentiellement à Bangui et leur rôle actuel c’est non seulement de protéger les institutions et la population de Bangui et de la République centrafricaine, mais aussi d’appuyer dans le cadre de la réforme du secteur sécurité de la République centrafricaine. »  Vincent Biruta, ministre rwandais des Affaires étrangères

RFI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s