La XXIème session ordinaire de la Conférence des chefs d’état et de gouvernement a tenu ses promesses

Photo de famille

Kinshasa (République Démocratique du Congo), le 25 juillet 2022–Il aura fallu dix jours pour que toutes les réunions ministérielles sectorielles et statutaires aboutissent sur la tenue ce 25 juillet 2022 de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC) convoquée par Son Excellence Monsieur Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, Président de la République Démocratique du Congo et Président en exercice de la CEEAC.

L’objectif général de la XXIe session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement était de s’assurer du fonctionnement régulier des Institutions de la Communauté, de contrôler et de suivre la mise en œuvre des politiques ainsi que les décisions approuvées par les Instances communautaires.

Au cours de leurs assises, les Chefs d’Etat et de gouvernement ont suivi et pris acte du Rapport des travaux du Conseil des Ministres, examiné et adopté les recommandations du Conseil des Ministres.

Ont pris part aux travaux, quatre Chefs d’Etat, deux vice-Présidents, deux Premiers Ministres, trois Ministres représentant leurs Chefs d’Etat empêchés, le Président de la Commission de la CEEAC, son Excellence Gilberto Da Piedade Verissimo de même que deux invités de la Conférence Internationale sur la Région des Grands-Lacs (CIRGL) et de la Mission de l´Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation de la République Démocratique du Congo (MONUSCO).  (la liste nominative des participants est en annexe)


Une vue des participants à la Conférence

Au cours de lacérémonie d’ouverture deux allocutions et un discours ont été prononcés notamment l’allocution de Monsieur Khassim DIAGNE, Représentant spécial adjoint chargé de la protection et des opérations de la MONUSCO, celle de Monsieur l’Ambassadeur Gilberto da Piedade VERĺSSIMO, Président de la Commission de la CEEAC et le discours d’ouverture de Son Excellence Monsieur Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, Président de la République Démocratique du Congo et Président en exercice de la CEEAC.

Durant les travaux qui se sont déroulés en huis clos et en plénière, les Chefs d’Etat et de gouvernement ont avant tou observé une minute de silence en mémoire de feu José Eduardo Dos Santos, ancien Président de la République d’Angola et Père fondateur de la Communauté Économique des Etats de l’Afrique Centrale et  félicité son Excellence Monsieur Carlos Manuel VILA NOVA pour son élection à la Présidence de la République Démocratique de Sao Tomé et Principe et Principe, ainsi que pour sa toute première participation à une session de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEEAC.

Une vue des participants à la Conférence

Des principales résolutions de la Conférence on peut retenir :

1.       S’agissant de la Transition politique en République du Tchad, la Conférence se félicite de ce qu’en dépit des défis multiples, le processus de transition dans cet État membre se poursuit sereinement. Elle salue les étapes importantes qui ont été franchies, notamment les préparatifs du dialogue national inclusif prévu pour le 20 août 2022.La Conférence a félicité le Président du Conseil Militaire de Transition, le Gouvernement et le peuple tchadien pour le respect des engagements internationaux pour lesquels la République du Tchad a souscrit. Elle a exprimé ses remerciements au groupe international des partenaires qui soutiennent la transition au Tchad sous conduite de l’Union Africaine.

UNE VUE DES PARTICIPANTS À LA CONFÉRENCE

2.       S’agissant de la situation politique et sécuritaire de la région, notamment à l’Est de la République Démocratique du Congo, la Conférence a appelé à la solidarité communautaire et suivant le principe de la complémentarité, elle a instruit la Commission d’adhérer à la feuille de route de Luanda relative à la cessation des hostilités par le groupe rebelle M23 et son retrait immédiat des positions actuellement occupées, conformément au Communiqué final du mini-sommet de Nairobi.

3.       En solidarité à la République Centrafricaine, la Conférence s’est engagée à poursuivre son plaidoyer au Conseil de Sécurité des Nations Unies pour la levée de l’embargo sur les armes injustement imposé à ce pays membre. A cet effet, elle invite le Groupe des Ambassadeurs des Etats membres de la CEEAC à New-York à s’impliquer pour cette cause.

4.       La Conférence a exhorté les Etats membres à organiser les ateliers nationaux et à participer aux ateliers thématiques régionaux préparatoires à la première Conférence Maritime de la Communauté, prévue à Kinshasa, en République Démocratique du Congo, pour le mois de novembre 2022.

5.       En outre, la Conférence a exhorté les Etats membres à participer à la préparation de la session extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement consacrée au développement des infrastructures en Afrique Centrale.

Une vue des participants à la Conférence

6.       Au regard des enjeux de la finance climatique, la Conférence a instruit la Commission de la CEEAC de tenir désormais compte, dans le cadre de la mobilisation des ressources, des Institutions financières régionales existantes et celles nouvellement créées, notamment le Fonds Bleu pour le Bassin du Congo.

7.       Poursuivant ses travaux, la Conférence a examiné et approuvé les Décisions ci-après :

–       Décision N°003/CEEAC/CCEG/XXI/22 portant Statut particulier du personnel de la Force Multinationale de l’Afrique Centrale de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) ;

–       Décision N°004/CEEAC/CCEG/XXI/22 portant abrogation de la Décision N°08/CEEAC/CCEG/X/02 du 17 juin 2002 adoptant le Règlement intérieur et du Règlement de fonctionnement de 2006, de la Force Multinationale de l’Afrique Centrale (FOMAC).

8.       La Conférence soutient les candidatures du Dr. Jean KASEYA au poste de Directeur Général du Centre de Contrôle des maladies de l’Union Africaine (CDC-Africa) pour laquelle la République Démocratique du Congo ainsi que celle de Monsieur Biendi MAGANGA-MOUSSAVOU au poste de Vice-président du Fonds International de Développement Agricole (FIDA)


Un moment fort de la Cérémonie d’ouverture

A l’issue des travaux, la Conférence a adopté la Motion de remerciements par laquelle les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont :

–       témoigné leur gratitude à Son Excellence Monsieur Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, Président de la République Démocratique du Congo et Président en exercice de la CEEAC, pour le leadership et l’engagement dont il fait preuve depuis le début de son mandat au service aussi bien de l’accélération de la réforme institutionnelle de notre organisation communautaire que de l’approfondissement de l’intégration régionale en Afrique centrale ;

–       exprimé leurs sincères remerciements au peuple de la République Démocratique du Congo pour l’accueil chaleureux qui leur a été réservé et leurs encouragements à la Commission de la CEEAC pour le dynamisme retrouvé de l’organisation communautaire, son dévouement dans la mise en œuvre des orientations des instances décisionnelles, la bonne organisation technique et la réussite de cette première session ordinaire au sommet de la deuxième présidence en exercice post-réforme de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement ;

–       congratulé le Gouvernement de la République Démocratique du Congo pour l’appui politique, administratif, financier et logistique apporté en vue du plein succès de la XXIème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la Communauté.

CEEAC

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s