La Russie et le Congo-Brazzaville se disent décidés à renforcer leur coopération

Le ministre russe Sergueï Lavrov reçu par le président congolais Denis Sassou Nguesso, à Oyo, dans le nord du pays, ce 25 juillet 2022. AFP - HANDOUT

À Oyo, dans le nord du Congo-Brazzaville, le chef de la diplomatie russe a été longuement reçu ce lundi 25 juillet par le président Denis Sassou-Nguesso. Leurs échanges ont tourné autour de la coopération entre Brazzaville et Moscou, l’invasion de l’Ukraine par la Russie ainsi que la crise libyenne.

Les entretiens en tête-à-tête entre Sergueï Lavrov et Denis Sassou-Nguesso ont duré deux heures et quinze minutes. Les deux personnalités ont passé en revue la coopération établie en 1964 entre leurs deux pays. Lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue congolais Jean-Claude Gakosso, Sergueï Lavrov a affirmé que les deux parties étaient déterminées à renforcer la coopération militaire et technique.

Sergueï Lavrov a justifié les récents bombardements de l’armée russe sur le port d’Odessa, en Ukraine. Il estime qu’aucune disposition de l’accord signé le 22 juillet en Turquie n’interdit de détruire des infrastructures militaires en Ukraine. Concernant la livraison de blé, le ministre russe des Affaires étrangères assure qu’il n’y a pas d’obstacles, sans donner plus de détails. Son homologue, Jean-Claude Gakosso, lui, a de nouveau fait part de la neutralité du Congo qui « ne peut pas hurler avec les loups, ni jeter de l’huile sur le feu ».

RFI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s