Birmanie: l’ONU condamne les exécutions par la junte, une mesure «cruelle et régressive»

Michelle Bachelet le 1er décembre 2021 à Ougadougou. La Haute Commissaire aux droits de l'Homme de l'ONU après de longues tractations avec le gouvernement chinois, commence ce 23 mai un voyage de six jours au Xinjiang. © AP Photo/Sophie Garcia

La Haute-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme a condamné ce lundi l’exécution par la junte birmane de quatre prisonniers, dont un ancien député du parti pro-démocratie d’Aung San Suu Kyi, qualifiant la mesure de «cruelle et régressive»

«Je suis consternée qu’en dépit des appels lancés dans le monde entier, les militaires aient procédé à ces exécutions sans aucun égard pour les droits humains. Cette mesure cruelle et régressive s’inscrit dans le prolongement de la campagne de répression que les militaires mènent actuellement contre leur propre peuple», a affirmé Michelle Bachelet dans un communiqué.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s