L’Afrique du Sud remporte la 1ère CAN féminine de son histoire


L’Afrique du Sud, championne d’Afrique pour la première fois de son histoire. Le 23 juillet 2022. AFP - FADEL SENNA

Après cinq finales perdues, le sacre. L’Afrique du Sud a remporté samedi 23 juillet à Rabat sa première Coupe d’Afrique des nations (CAN) féminine en battant le Maroc en finale 2 à 1, grâce à un doublé de son attaquante Hildah Magaia. Résumé du match et réactions.

La buteuse sud-africaine offre ainsi aux Banyana Banyana leur première CAN après cinq finales perdues.

« Elles voulaient tellement gagner cette coupe et maintenant c’est fait », s’est réjouie Desiree Ellis, la coach sud-africaine, qui a salué le « caractère de l’équipe ».

Hildah Magaia a d’abord repris du plat du pied un centre en retrait à la 63e minute, puis a récidivé huit minutes plus tard en piquant la balle au-dessus de la gardienne marocaine Khadija Er-Rmichi.

La joueuse de Tottenham Rosella Ayane a réduit le score pour les Lionnes de l’Atlas à la 80e minute. Mais trop tard.

Malgré le pressing des Marocaines, la solide défense sud-africaine a tenu bon jusqu’à la fin des neuf minutes de prolongation.

Les deux équipes étaient parvenues à la pause sur le score de 0 à 0 après une première mi-temps équilibrée mais sans étincelle, à part le craquage de fumigènes dispensant une épaisse fumée au-dessus de la pelouse.

La seule occasion est survenue à la 36e minute quand Hildah Magaia a menacé d’une petite talonnade la gardienne Er-Rmichi.

En seconde mi-temps, les Sud-Africaines, bien organisées, sont apparues plus fraîches que leurs rivales, émoussées.

La joueuse marocaine Hanane Aït El Haj et la joueuse sud-africaine Hildah Magaia  lors de la finale de la Coupe d'Afrique des Nations féminine à Rabat, au Maroc, le 23/07/2022. 

La joueuse marocaine Hanane Aït El Haj et la joueuse sud-africaine Hildah Magaia  lors de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations féminine à Rabat, au Maroc, le 23/07/2022.  Photo AP.

« On aurait aimer gagner cette CAN mais on était fatiguées », a reconnu l’entraîneur des Lionnes Reynald Pedros après le match.

Cette finale s’est disputée par une chaleur accablante, forçant les joueuses à s’hydrater régulièrement, dans un stade du Prince Moulay Abdellah plein à craquer (45.000 spectateurs).

Avec trois blessées et six changements de joueuses au total, la rencontre a laissé des traces sur les organismes.

Premier pays arabe à atteindre la finale de la CAN féminine, le Maroc quitte la compétition la tête haute après avoir éliminé le Nigeria, l’équipe favorite, déjà multi-couronnée et tenante du titre. 

Comme l’Afrique du Sud, il participera à la Coupe du Monde féminine dans un an en Australie et en Nouvelle-Zélande.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s