Guerre avec la Russie : l’Ukraine dévalue sa monnaie de 25%

Un drapeau national ukrainien flottant au-dessus d'un bâtiment public en Ukraine, le 3 juillet 2022Un drapeau national ukrainien flottant au-dessus d'un bâtiment public en Ukraine, le 3 juillet 2022 afp.com - Miguel MEDINA

La banque centrale d’Ukraine a annoncé jeudi la dévaluation de 2Un drapeau national ukrainien flotte au-dessus d’un bâtiment public le 3 juillet 2022 dans la ville de Bucha, dans la banlieue nord-ouest de Kiev, au milieu de l’invasion russe de l’Ukraine.5% de la monnaie nationale, la hryvnia, face au dollar en raison de l’impact de l’invasion russe sur l’économie nationale.

« Une telle mesure renforcera la compétitivité des producteurs ukrainiens » et « soutiendra la stabilité de l’économie dans les conditions de guerre », a déclaré dans un communiqué la banque centrale.

Celle-ci a établi jeudi le taux d’échange à 36,57 hryvnias pour un dollar contre 29,25 hryvnias pour un dollar auparavant, cours qui était en vigueur dès le début de l’invasion russe fin février.

Ce taux restera fixe jusqu’à la nouvelle décision de la banque centrale qui a préservé la plupart des restrictions sur le marché des changes introduites depuis le début de l’invasion russe pour empêcher un effondrement de la devise nationale.

« La Banque nationale d’Ukraine (BNU) continue de veiller à la stabilité du taux de change et prend les mesures nécessaires pour équilibrer la situation sur le marché des changes », a déclaré le président de la BNU Kyrylo Chevtchenko dans le communiqué.

« Toutes les restrictions introduites depuis le début de la guerre sont des mesures temporaires » qui permettront « à l’économie de survivre à la guerre et contribueront à sa reprise plus rapide après notre victoire », a-t-il ajouté.

L’économie ukrainienne s’est effondrée depuis le début de la guerre et pourrait voir son PIB plonger de 45% cette année, selon les dernières estimations de la Banque mondiale de juin.

Dans ce contexte de crise exceptionnelle, Kiev a demandé mercredi à ses créanciers de consentir à des accords permettant le report du paiement d’intérêts sur sa dette.

Un groupe de créanciers occidentaux dont la France, les États-Unis, l’Allemagne, le Japon et le Royaume-Uni, a donné son accord à un tel report exhortant les autres détenteurs d’obligations ukrainiennes à en faire de même.

Cette mesure devrait permettre à Kiev d’économiser cinq milliards de dollars sur deux ans, a estimé jeudi dans un communiqué le ministre ukrainien des Finances Serguiï Martchenko.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s