Mexique: arrestation d’un narcotrafiquant historique recherché par les États-Unis

Photo d'archive du 27 janvier 2005 montrant des membres de la police fédérale préventive du Mexique qui gardent le trafiquant de drogue Rafael Caro Quintero. POLICIA FEDERAL PREVENTIVA/AFP/Archivos  AFP

Un narcotrafiquant mexicain historique, qui figure parmi les dix fugitifs les plus recherchés par les États-Unis, a été arrêté vendredi 15 juillet au Mexique, et Washington a demandé son extradition. Rafael Caro Quintero a été arrêté par des agents de la Marine dans l’État du Chihuahua (nord), ont précisé des médias mexicains. 

Rafael Caro Quintero, 69 ans, figurait sur la liste des 10 fugitifs les plus recherchés par le FBI pour l’enlèvement, la torture et le meurtre de l’agent de l’agence anti-drogue américaine (DEA) Enrique « Kiki » Camarena, au Mexique en 1985, selon le FBI. Washington avait offert 20 millions de dollars pour sa capture.

Le ministère américain de la Justice s’est félicité vendredi soir de son arrestation, demandant à ce qu’il soit extradé vers les États-Unis. « Il n’y a nul endroit où se cacher pour ceux qui enlèvent, torturent ou assassinent des représentants des forces de l’ordre américaines », a assuré le ministre Merrick Garland dans un communiqué.

Le Mexicain est l’un des membres fondateurs du premier grand cartel de la drogue, celui de Guadalajara (sud), à la fin des années 1970. « Il conserve une position influente dans le cartel de Sinaloa et dans l’organisation de trafic de drogue Caro-Quintero », toujours selon le FBI. Arrêté une première fois en 1985, il avait été jugé et condamné au Mexique à 40 ans de prison. Un juge l’a libéré en 2013 pour une question de forme juridique. Peu après, la justice mexicaine avait à nouveau appelé à sa capture.

« J’ai été sur les lieux du crime, c’est ma seule participation »

Les États-Unis avaient aussi demandé son arrestation et son extradition pour l’enlèvement et l’assassinat de « Kiki » Camarena ainsi que pour trafic de drogues. « Je ne l’ai pas séquestré, je ne l’ai pas torturé, je ne l’ai pas tué », s’est-il défendu dans un entretien depuis la clandestinité à l’hebdomadaire Proceso en juillet 2016. « J’ai été sur les lieux du crime, c’est ma seule participation. »

Rafael Caro Quintero est l’un des principaux personnages de la série Narcos Mexico qui retrace en détail la formation du cartel de Guadalajara, la guerre secrète de la DEA au Mexique, l’arrestation, la torture et le meurtre de l’agent Camarena. Le chef du cartel de Guadalajara, Miguel Angel Felix Gallardo, est en prison depuis 1989 pour l’assassinat de Kiki Camarena. Il nie sa participation.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s