Centrafrique:fin de mission pour la soixantaine de Belges de l’UETM RCA 

EUTM RCA

Une soixantaine de militaires belges a commencé à prendre le chemin du retour après un déploiement de plusieurs mois en République centrafricaine au sein de la mission de formation de l’Union européenne (EUTM RCA), a-t-on appris samedi de source militaire.

La Belgique a assuré durant cinq mois, depuis février dernier, le commandement de l’EUTM RCA, en la personne du général de brigade Jacky Cabo. Il a cédé le relais jeudi à un officier portugais lors d’une cérémonie au QG de la mission à Bangui, en présence du président centrafricain Faustin Archange Touadéra, qui l’a décoré pour avoir «contribué significativement au renforcement des capacités des forces de défense et de sécurité» de la Centrafrique.

A l’occasion de cette période de commandement, l’armée belge avait porté à une soixantaine de personnes sa participation à la mission européenne, destinée à renforcer les Forces armées centrafricaines (FACA) dans un contexte difficile, a indiqué samedi un porte-parole militaire à l’agence Belga.

La Centrafrique, l’un des pays les plus pauvres au monde, a été plongée dans une guerre civile sanglante après un coup d’État en 2013. Ce conflit perdure mais a considérablement baissé d’intensité depuis quatre ans, même si des pans entiers du territoire continuent d’échapper au pouvoir central dans un contexte de grave crise alimentaire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

M. Touadéra a fait appel aux mercenaires du groupe russe Wagner pour l’aider à repousser des rebelles d’une grande partie des territoires et villes qu’ils contrôlaient. Ce qui avait entraîné en novembre dernier une suspension temporaire des formations dispensées par les Européens aux FACA. L’EUTM a ensuite a recentré ses efforts sur le conseil stratégique et dans le domaine de l’éducation au profit de l’armée centrafricaine.

Une bonne moitié du contingent belge de l’EUTM RCA, dont le général Cabo, provenait du quartier-général du Corps européen (ou Eurocorps), installé à Strasbourg (nord-est de la France) et qui assurait le commandement par rotation depuis l’an dernier.

Leur retour va s’étaler au cours des prochains jours, a précisé le porte-parole.

La Belgique a déjà exercé le commandement de l’EUTM RCA entre janvier et juillet 2017, par le biais du général de brigade Herman Ruys.

Le conseil des ministres a par ailleurs décidé le 1er juiillet de prolonger la participation belge à l’EUTM RCA jusqu’en mars 2023. Il s’agira d’un détachement d’environ cinq militaires, en trois rotations de trois mois chacune.

BELGA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s