« Horreur », « choquant »… les réactions à la mort de l’ex-Premier ministre japonais Shinzo Abe

Photo d'archives de l'ancien Premier ministre japonais, Shinzo Abe, le 24 août 2020 à TokyoPhoto d'archives de l'ancien Premier ministre japonais, Shinzo Abe, le 24 août 2020 à Tokyo afp.com - Kazuhiro NOGI

« Horreur », « choquant »: de l’Asie à l’Occident, les dirigeants du monde entier ont réagi avec stupeur et indignation à l’agression par balles vendredi de l’ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe, décédé des suites de blessures.

Publicité

États-Unis

« C’est un moment très, très triste », a déclaré le secrétaire d’État américain Antony Blinken aux journalistes lors d’une réunion du G20 à Bali, affirmant que les États-Unis étaient « profondément tristes et profondément préoccupés ». 

Auparavant, l’ambassadeur américain au Japon Rahm Emanuel avait rendu hommage à M. Abe, « un dirigeant exceptionnel du Japon et un allié indéfectible des États-Unis », selon un communiqué.

Chine

« Nous suivons l’évolution de la situation et espérons (qu’il) soit mis hors de danger et qu’il se rétablisse au plus vite », a déclaré Zhao Lijian, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, avant l’annonce du décès. Il a dit combien la Chine était « choquée » et adressé sa « sympathie » à la famille.

Russie

La Russie a dénoncé « un crime monstrueux » et un « acte de terrorisme qui n’a et ne peut avoir aucune justification », selon un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.

Otan

Le secrétaire général de l’Otan dont le Japon n’est pas membre mais partenaire, s’est dit « profondément choqué ». « L’Otan se tient aux côtés du peuple de notre proche partenaire, le Japon », a twitté Jens Stoltenberg.

Union européenne

Le président du Conseil européen Charles Michel a dénoncé une attaque « lâche » contre un « véritable ami, farouche défenseur de l’ordre multilatéral et des valeurs démocratiques ».

Italie

Le chef du gouvernement italien Mario Draghi a « fermement condamné » vendredi l’attentat contre l’ex-Premier ministre japonais Shinzo Abe, dans un tweet publié simultanément à l’annonce de son décès par des médias japonais.

« Le gouvernement italien exprime sa ferme condamnation de l’attentat contre Shinzo Abe. L’Italie est proche de M. Abe et du peuple japonais en ce moment dramatique », a écrit M. Draghi sur Twitter.

France

Le président français Emmanuel Macron s’est quant à lui dit « profondément choqué », condamnant une « attaque odieuse » et saluant « un grand Premier ministre ».

Belgique

Le premier ministre belge Alexander De Croo a également manifesté son soutien sur Twitter: « Je suis profondément choqué par l’attaque effroyable dont a été victime l’ancien Premier ministre Shinzo Abe. La Belgique adresse ses sincères condoléances à sa famille et au peuple japonais. »

Australie

« Nouvelle choquante en provenance du Japon », a tweeté le Premier ministre australien Anthony Albanese. « Nos pensées vont à sa famille et au peuple japonais en ce moment ». 

Inde 

« Profondément bouleversé par l’attaque contre mon cher ami Abe Shinzo », a déclaré le Premier ministre indien Narendra Modi sur Twitter. « Nos pensées et nos prières sont avec lui, sa famille et le peuple japonais ».

Iran

« La République islamique d’Iran condamne fermement cet acte terroriste », a réagi le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Nasser Kanani, ajoutant suivre la nouvelle « de près et avec inquiétude ».

Singapour

Le Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong a décrit M. Abe comme « un bon ami de Singapour » et s’est dit « profondément choqué ». « C’est un acte de violence insensé », a-t-il ajouté sur Facebook. 

Thaïlande

Le « Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-O-Cha est très choqué par ce qui est arrivé à l’ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Don Pramudwinai aux journalistes à Bangkok. 

Il a rappelé que MM. Prayut et Abe étaient « amis » et avaient noué « une relation relativement étroite » après s’être rencontrés « plusieurs fois ».

Malaisie

Le ministre malaisien des Affaires étrangères, Saifuddin Abdullah, s’est dit « attristé et choqué » et avait espéré que M. Abe parviendrait à réchapper de l’attaque.

Birmanie

« La Birmanie est extrêmement choquée et surprise par la nouvelle. L’ancien Premier ministre Shinzo Abe est un vieil et bon ami » a déclaré le porte-parole de la junte birmane Zaw Min Tun.

Philippines

Enrique Manalo, le secrétaire aux affaires étrangères des Philippines, a exprimé « un grand choc et une grande consternation » face à l’attaque, en espérant lui-aussi que M. Abe s’en sorte, avant que son décès à l’hôpital ne soit confirmé.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s