Le Premier ministre britannique Boris Johnson à nouveau en visite à Kiev

Le Premier ministre britannique Boris Johnson  et leprésident ukrainien Volodymyr Zelensky © STR / UKRAINIAN PRESIDENTIAL PRESS SERVICE / AFP

Le premier ministre britannique a «offert de lancer un grand programme de formation des forces ukrainiennes».

Le premier ministre britannique Boris Johnson était vendredi à nouveau en déplacement à Kiev, une visite surprise qui intervient au lendemain de celle de quatre dirigeants de l’Union européenne. «Je suis ravi de voir à nouveau à Kiev un grand ami de notre pays, Boris Johnson», a écrit sur Telegram le président ukrainien Volodymyr Zelensky. «C’est bien d’être à nouveau à Kiev», a indiqué de son côté Boris Johnson sur son compte Twitter.

Boris Johnson était déjà allé à Kiev le 9 avril, et avait été alors le premier dirigeant d’un pays du G7 à visiter l’Ukraine. Londres a apporté un soutien militaire particulièrement appuyé à Kiev depuis.

Selon un communiqué des services de Boris Johnson, le premier ministre britannique a «offert de lancer un grand programme de formation des forces ukrainiennes, qui pourrait former jusqu’à 10.000 soldats tous les 120 jours».

Une visite qui suit de près celle de dirigeants européens

«Ma visite d’aujourd’hui, en pleine guerre, vise à envoyer un message clair et simple aux Ukrainiens: le Royaume-Uni est avec vous, et sera avec vous jusqu’à la victoire», a déclaré Johnson, cité dans ce communiqué. «C’est pour cela que j’ai proposé au président Zelensky un grand programme de formation militaire, qui pourrait changer l’équation de cette guerre en canalisant la plus puissante des forces, à savoir la détermination des Ukrainiens à l’emporter», a-t-il ajouté.

«De nombreuses journées de guerre l’ont prouvé: le soutien de la Grande-Bretagne à l’Ukraine est ferme et résolu», s’est félicité de son côté Zelensky. «Nous avons une vision commune de la façon dont l’Ukraine peut arriver à la victoire», a-t-il ajouté.

Boris Johnson est arrivé à Kiev au lendemain d’une visite inédite des dirigeants français, allemand, italien et roumain, tous membres de l’Union européenne contrairement au Royaume-Uni. Ils se sont dits favorables à l’octroi à l’Ukraine du statut de candidat à une adhésion à l’UE, tout comme la Commission européenne ce vendredi – un statut que demandait Kiev qui espère qu’il mènera à une adhésion rapide au bloc européen.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s