Macron décore Billie Jean King, icône du tennis mondial

L'icône du tennis mondial Billie Jean King réçoit ses insignes de la Légion d’Honneur du président Emmanuel Macron au Palais de l'Elysée, le 3 juin 2022L'icône du tennis mondial Billie Jean King réçoit ses insignes de la Légion d’Honneur du président Emmanuel Macron au Palais de l'Elysée, le 3 juin 2022 afp.com - Jean-Francois Badias

Emmanuel Macron a remis vendredi la Légion d’honneur à une icône du tennis mondial, l’Américaine Billie Jean King, âgée de 78 ans, qui incarne aussi le combat pour les droits des femmes.

« Chère Billie Jean King, vous êtes une icône, une légende, une superstar. En 50 ans, vous avez révolutionné le sport international, mais aussi l’égalité entre les femmes et les hommes et le droit des minorités dans le monde entier », a déclaré le président lors d’une cérémonie à l’Elysée.

« Votre histoire est un rêve américain, l’une de ces destinées qui sont presque trop belles pour être vraies et qui ont inspiré Hollywood » (« Battle of the Sexes »- 2017), a-t-il ajouté.

Surnommée « BJK » et considérée comme l’une des plus grandes joueuses de tous les temps, Billie Jean King a remporté 12 titres du Grand Chelem en simple, dont six Wimbledon.

Elle est tout autant connue pour son engagement en faveur des droits des femmes et des LGBT. D’abord mariée à l’avocat Larry King, elle est la première sportive internationale de haut niveau à avoir révélé son homosexualité en 1981.

« C’était un moment très difficile, mais j’ai dit la vérité. Et j’ai perdu tous mes sponsors du jour au lendemain”, a-t-elle rappelé mardi sur France 5.

Le 20 septembre 1973, elle défia sur le court Bobby Riggs, numéro un mondial au milieu des années 1940 et réputé pour ses discours machistes, et s’imposa.

Elle a remporté une fois Roland-Garros, en 1972, il y a 50 ans. Le tournoi parisien a diffusé jeudi à cette occasion une vidéo d’hommages, où la joueuse Martina Navratilova la « remercie pour tout ce qu'(elle) a fait pour le tennis féminin ».

« Tu as vraiment été une pionnière pour le tennis, pour les femmes, pour les combats, pour tout », a aussi salué l’Italienne Francesca Schiavone.

« Quel magnifique hommage. Merci », a répondu vendredi sur Twitter « BJK », inlassable défenseuse de « l’inclusion » y compris dans le tennis.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s