L’Opep va accélérer la cadence cet été pour freiner l’envolée des prix du pétrole

Les ministres du pétrole de l'OPEP déposent une photo avant le début de la 14e réunion du Comité ministériel conjoint de suivi de l'OPEP à Djeddah, en Arabie Saoudite, le 19 mai 2019PHOTO/REUTERS

Après des mois d’attentisme malgré l’envolée des cours provoquée par la guerre en Ukraine, les membres de l’Opep+ ont décidé ce jeudi de passer à la vitesse supérieure et de doper leur production de pétrole, répondant ainsi aux appels pressants des Occidentaux.

Les représentants des treize membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs dix partenaires (Opep+) ont convenu que « la production de juillet serait ajustée à la hausse de 648 000 barils par jour », à comparer aux 432 000 barils fixés les mois précédents, a annoncé l’alliance dans un communiqué après une nouvelle réunion éclair.

L’annonce lundi par les 27 pays de l’Union européenne d’un embargo sur l’essentiel du pétrole russe a accru les craintes de pénuries et visiblement changé la donne pour le cartel, qui souligne « l’importance de marchés stables et équilibrés ».

C’est un tournant pour l’Opep+ qui s’était limitée depuis le printemps 2021 à de modestes augmentations de ses quotas, pour retrouver ses niveaux d’avant la pandémie de Covid-19. Le groupe n’avait jusqu’ici jamais dévié de sa ligne, même après l’invasion de l’Ukraine par la Russie qui a accentué les tensions sur le marché.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s