Au bout de la nuit, Rafael Nadal rappelle à Novak Djokovic qu’il est le roi de Roland-Garros


Rafael Nadal et Novak Djokovic ont de nouveau offert aux spectateurs de Roland-Garros une prestation de haut vol. © Pierre René-Worms, France 24

Rafael Nadal a défait Novak Djokovic mardi en quatre sets en quart de finale de Roland-Garros. Un match intense à la hauteur de la légende des deux hommes.

« Decimocuarta » : après le Real Madrid, Rafael Nadal ? La question se pose désormais alors que l’Espagnol a écarté le numéro 1 mondial, Novak Djokovic en quarts de finale de Roland-Garros au terme d’un match à l’intensité rare. Il affrontera Alexander Zverev au prochain tour, avant-dernière étape avant une 14e coupe des Mousquetaires.

Le premier jeu est à la hauteur de la rivalité entre les deux hommes. Les deux quarts de finalistes se rendent coup sur coup pendant 10 minutes. Rafael Nadal s’offre deux balles de break que Djokovic efface vite. Il craque finalement sur la troisième. Derrière, le « taureau de Manacore » gagne facilement sur son service.

Novak Djokovic a du mal dans ce premier set. En délicatesse sur ses premières balles, il commet également beaucoup de fautes, trouvant régulièrement le filet. Il croit remonter à la surface avec deux balles de debreak dans le 4e jeu mais Nadal les sauve. Dans la foulée, le Majorquin double son avantage sur le service de « Nole ». Le set ne tarde pas à suivre (6-2) au bout de 52 minutes.

Dans le deuxième set, bis repetita. Un long premier jeu de 13 minutes où Djokovic s’acharne à sauver des balles de break (5!) avant de craquer. Puis un Nadal qui déroule jusqu’à 3-0. À ce moment du match, une tempête doit avoir lieu dans la tête du Serbe et la peur d’un passé qui se répète, façon fessée de 2020.

Novak is back

Mais on ne devient pas numéro 1 mondial sans avoir de la ressource mentale. Un changement de T-Shirt et « Djoko » repart. Il efface un break puis recolle à 3-2. S’ensuit un long jeu de 15 minutes où les deux titans vont faire passer le stade par toutes les émotions. Un Philippe-Chatrier enfin réveillé et qui donne de la voix au point de subir un rappel à l’ordre de l’arbitre quant au respect des services. Et alors que Nadal a eu quatre occasions consécutives de remporter son service, c’est finalement Djokovic qui égalise sur sa quatrième balle de debreak.

Alors que les minutes s’égrènent et que les jeux passent, toujours plus disputés, ce set ressemble de plus en plus à un set qui déterminera le vainqueur du match, si ce n’est du tournoi… Et, au bout de 1h24, c’est finalement Djokovic qui sort victorieux de ce long combat, qui fait s’interroger sur le record de longueur d’un set hors 5e manche (6-4).

Nadal ne lâche rien

Mais alors qu’on aurait pu s’attendre à voir Nadal craquer, le roi de la Porte d’Auteuil rappelle au Philippe-Chatrier pourquoi il est l’homme de Roland-Garros. Il fait le break d’entrée, en ajoute un deuxième dans le cinquième jeu et prend le set à Djokovic en 37 petites minutes. En face, Djokovic retombe dans ses travers du premier set, multipliant les fautes et les balles approximatives.

Il se reprend un temps en remportant les trois premiers jeux du quatrième set. Cependant, alors qu’il semble parti pour remporter sans difficulté la manche, la machine s’enraye. Rafael Nadal debreake sur le 9jeu. Une égalisation au meilleur moment qui oblige les deux hommes à se départager dans un tie-break.

Rafael Nadal prend immédiatement l’avantage, se retrouvant très vite à mener 6 à 1. Cependant, les balles de match sont une à une effacées par Novak Djokovic. Ses fans se prennent à espérer jusqu’à ce qu’un dernier revers lâché long de ligne du roi vienne faire taire leurs espoirs.

En 2021, leur affrontement titanesque avait duré 4 h 11. Cette année, les deux hommes auront offert une minute de plus de plaisir à tous les fans de tennis. Rafael Nadal peut jubiler, il a l’occasion de s’offrir un 22e titre en Grand Chelem et son 14e dans son jardin de la Porte d’Auteuil.

FRANCE 24

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s