Le président turc affirme que pour lui, le Premier ministre grec «n’existe plus»

Le chef de l'État turc, Recep Tayyip Erdogan

Le chef de l’État turc, Recep Tayyip Erdogan, a chargé ce lundi 23 mai le chef du gouvernement grec, Kyriakos Mitsotakis, qu’il dit ne plus vouloir voir. « Nous étions convenus de ne pas impliquer de pays tiers dans notre différend avec lui », a-t-il expliqué, relayé par l’agence de presse Reuters. « Malgré cela, la semaine dernière, il est allé aux États-Unis et a parlé au Congrès et les a prévenus qu’ils ne devaient pas nous donner de F-16 », a lancé Recep Tayyip Erdogan au cours d’une conférence de presse après la réunion hebdomadaire de son Conseil des ministres. « Il n’existe plus pour moi, a-t-il ajouté. Je n’accepterai jamais de le rencontrer. Nous allons poursuivre notre chemin avec des responsables politiques honorables. »

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s