Grève: la RATP confirme de fortes perturbations lundi pour les bus et tramways

La RATP confirme que le trafic sera "fortement perturbé" sur ses réseaux de bus et tramways en Ile-de-France en raison d'une grèveLa RATP confirme que le trafic sera "fortement perturbé" sur ses réseaux de bus et tramways en Ile-de-France en raison d'une grève afp.com - KENZO TRIBOUILLARD

La RATP a confirmé dimanche que le trafic serait « fortement perturbé » lundi sur ses réseaux de bus et tramways en Ile-de-France en raison d’une grève qui n’affectera ni métros ni RER, et dit espérer une « légère amélioration » mardi.

Lundi, le trafic de certaines lignes de bus sera interrompu et les lignes ouvertes auront « en moyenne deux bus sur trois » en circulation « avec des variations selon les secteurs », a précisé la RATP dimanche dans un communiqué.

Sur les huit lignes de tramway que la régie exploite en région parisienne, cinq seront affectées par ce mouvement social: les T1, T2, T3a et T3b verront circuler un tramway sur deux, avec pour certaines une interruption totale en milieu de journée; pour la T8, la fréquence ne sera que d’un tramway sur quatre, avec là aussi un arrêt hors des heures de pointe matinales et vespérales.

Trois autres lignes (T5, T6 et T7) auront un trafic normal, de même que le service Noctilien côté bus.

Pour l’ensemble de ce réseau de surface, la RATP a confirmé dimanche ses estimations de la veille, c’est-à-dire 60% du trafic assuré en moyenne lundi.

L’entreprise a rappelé que « lors du dernier mouvement social du 25 mars, l’offre de transport assurée était de 30% en moyenne (Bus & Tramway) » et présenté ses excuses aux usagers, les invitant à consulter son site ratp.fr pour des prévisions détaillées.

« Les réseaux Métro et RER ne sont pas concernés par ce préavis », a insisté la RATP, estimant que « pour la journée du mardi 24 mai, le trafic devrait être en légère amélioration sur les réseaux Bus et Tramway ».

Depuis plus d’un an, la RATP négocie avec les syndicats l’adaptation des conditions de travail de ses 18.000 machinistes (conducteurs de bus et tramways) à l’ouverture à la concurrence.

Aucun accord n’ayant été trouvé, la direction a annoncé début mai qu’elle prendrait des mesures unilatérales.

Trois journées de grève sont prévues lundi, mardi et mercredi à l’appel de l’ensemble des syndicats, après la journée du 25 mars qui avait fortement perturbé les réseaux de bus et tramways.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s