RDC: une pénurie de kérosène perturbe le trafic aérien

Un avion de Congo Airways sur le tarmac de l'aéroport de Kinshasa. Le 15 août 2020. AFP - ARSENE MPIANA

L’aéroport international de Ndjili à Kinshasa fait face à une pénurie de kérosène. Cette situation provoque diverses perturbations, notamment des vols retardés, reprogrammés ou carrément annulés. En cause : un problème de planification que vient accentuer le contexte de hausse mondiale des prix. Jusque-là, aucune solution n’a été trouvée. 

Les stocks ont sensiblement baissé. D’ordinaire, environ 20 000 litres/jour sont distribués à chaque compagnie aérienne locale. Actuellement, aucun opérateur ne peut acheter plus de 8 000 litres par jour de kérosène « Jet A 1 ». 

Une demande importante qui n’est pas satisfaite dans plusieurs pays de la sous-région. Certaines compagnies ont tenté sans succès de s’approvisionner au Congo-Brazzaville ou en Angola.

Face à ces perturbations et pour éviter les tensions entre passagers et agents aéroportuaires à l’aéroport de Kinshasa, le ministère des Hydrocarbures a conseillé, cette semaine, aux compagnies aériennes de suspendre la vente de leurs billets.

Aujourd’hui, certaines lignes au départ de Ndjili ont été supprimées et quelques avions sont actuellement cloués au sol, en attendant que la situation se stabilise. Les prochains bateaux de carburant sont annoncés pour la semaine prochaine.

Au niveau politique, les réunions se multiplient. Samedi, lors du conseil, le Premier ministre a instruit les membres concernés de son gouvernement, à prendre toutes les dispositions pour un retour à la normale.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s