Russie : détention prolongée pour la basketteuse américaine Brittney Griner


Brittney Griner, avec l'équipe américaine de Phoenix Mercury en WNBA à Tempe, en Arizona, le 3 octobre 2021GETTY/AFP/ARCHIVES - CHRISTIAN PETERSEN

Un tribunal russe a décidé vendredi de prolonger jusqu’au 18 juin la détention de la star du basket américain Brittney Griner, a rapporté l’agence de presse officielle TASS. La joueuse a été interpellée en février dans un aéroport de Moscou, soupçonnée d’avoir transporté des stupéfiants.

Cette star du basketball américain devait recouvrer la liberté d’ici quelques jours. Mais Brittney Griner attendra plusieurs semaines de plus : un tribunal russe a décidé vendredi 13 mai de prolonger sa détention jusqu’au 18 juin. Interpellée en février à l’aéroport de Moscou-Cheremetievo, la joueuse du club des Phoenix Mercury est soupçonnée d’avoir transporté des stupéfiants, rapporte TASS, une des principales agences de presse russes.

Le tribunal de Khimki, dans la banlieue nord de Moscou, « a satisfait la requête des enquêteurs et prolongé la détention de la citoyenne américaine jusqu’au 18 juin », a indiqué le service de presse de cette instance judiciaire, cité par l’agence.

La sportive de 31 ans, deux fois médaillée d’or aux Jeux olympiques et championne de la WNBA, a été interpellée en Russie après la découverte en février dans ses bagages à main « de vapoteuses » et d’un « liquide présentant une odeur particulière » d’huile de cannabis (huile de haschich), selon le service fédéral des douanes russes.

« Injustement détenue » selon Washington 

Sa détention provisoire avait initialement été ordonnée jusqu’au 19 mai. Les États-Unis ont récemment estimé que Brittney Griner était « injustement détenue » par la Russie et réclament sa libération. « Un officier consulaire de notre ambassade à Moscou a pu lui parler en marge de l’audience » de vendredi au tribunal, a dit le porte-parole de la diplomatie américaine Ned Price à des journalistes. « Cet officier a pu confirmer que Brittney Griner se porte aussi bien que possible au vu de circonstances que nous ne pouvons qualifier que d’excessivement difficiles », a-t-il ajouté.

Après l’arrestation de la sportive, intervenue sur fond de tensions internationales liées à l’entrée de l’armée russe en Ukraine, la Fédération américaine USA Basketball avait exprimé son « inquiétude » au sujet de « la sécurité » et du « bien-être » de la joueuse, qui risque entre cinq à dix ans de prison.

Jeudi 12 mai, le site d’information Gazeta.ru a affirmé, citant une source au sein des services pénitentiaires russes, qu’il était « très probable » que Brittney Griner soit échangée contre le célèbre trafiquant d’armes russe Viktor Bout, arrêté en Thaïlande en 2008 et qui purge une peine de 25 ans de prison aux États-Unis.

Cette publication est intervenue alors que l’ex-Marine américain Trevor Reed, condamné à neuf ans de prison en Russie pour violences, a été échangé fin avril contre le pilote russe Konstantin Iarochenko, incarcéré aux États-Unis depuis 2010.

En 2014, Brittney Griner avait participé activement au 3e titre de Phoenix en WNBA. De nombreuses joueuses de la WNBA participent aux ligues européennes durant l’intersaison aux États-Unis, y compris dans les ligues russe et ukrainienne. L’Américaine a donc disputé plusieurs saisons sous le maillot de l’équipe russe d’Ekaterinbourg, avec laquelle elle a remporté l’Euroligue féminine à quatre reprises.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s