Royaume-Uni: le chef de l’opposition visé par une enquête pour infraction à la règlementation anti-Covid

Le chef de l'opposition travailliste britannique, Keir Starmer

L’ouverture de cette enquête place Keir Starmer dans une position délicate, car il a appelé à de multiples reprises Boris Johnson à la démission en raison du scandale du «Partygate».

Le chef de l’opposition travailliste britannique, Keir Starmer, est à son tour visé par une enquête sur de possibles infractions à la réglementation anti-Covid, a indiqué vendredi la police britannique, quelques semaines après une amende infligée à Boris Johnson dans le cadre du Partygate.

Après avoir reçu «de nouvelles informations importantes» au sujet du rassemblement litigieux, «nous pouvons confirmer qu’une enquête sur de potentielles infractions» aux restrictions sanitaires «est en cours», a indiqué la police locale dans un communiqué. L’ouverture de cette enquête place Keir Starmer dans une position délicate, car il a appelé à de multiples reprises Boris Johnson à la démission dans le scandale des fêtes à Downing Street pendant les confinements.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s