Le point sur l’invasion russe de l’Ukraine


Andreï Chevtchik (d), nouveau maire prorusse d'Energodar, et un soldat russe devant la centrale nucléaire de Zaporijjia, aux mains des forces russes, à Energodar (centre de l'Ukraine), le 1er mai 2022 afp.com - Andrey BORODULIN

Situation sur le terrain, réactions internationales, sanctions: le point sur l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

– Pas de fin de guerre le 9 mai –

La Russie ne cherche pas à terminer la guerre en Ukraine le 9 mai, célébré comme le Jour de la Victoire, a déclaré son ministre des Affaires étrangères, alors que des analystes estimaient une fin possible du conflit à cette date.

« Nos militaires n’ajusteront pas artificiellement leurs actions à une date quelconque, y compris le Jour de la Victoire », a déclaré Sergueï Lavrov dans un entretien avec la télévision italienne Mediaset diffusé dimanche, en référence à cette date commémorant le 9 mai 1945 et la reddition des nazis face aux Alliés, dont l’Union soviétique.

« Le rythme de l’opération en Ukraine dépend, avant tout, de la nécessité de minimiser les risques éventuels pour la population civile et les militaires russes », a-t-il ajouté.

– Evacuation de civils de Marioupol –

La poursuite des évacuations d’habitants de Marioupol est prévue lundi matin, après une première opération qui a sorti une centaine de civils de l’usine Azovstal, assiégée par les forces russes dans ce port stratégique du sud-est de l’Ukraine.

« Le 2 mai, l’évacuation à Marioupol commence à 7h00 (04h00 GMT). Point de collecte – Centre commercial +Port City+ », a annoncé sur Telegram Pavlo Kirilenko, gouverneur régional de Donetsk, dans la nuit de dimanche à lundi.

Cette opération d’évacuation a commencé samedi et a été menée en coordination entre l’Ukraine, la Russie et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

Elle a d’abord concerné des civils présents dans les sous-terrains de l’immense aciérie Azovstal.

– Huit civils tués –

Huit civils ont été tués dimanche dans des bombardements sur les régions de Kharkiv et Donetsk, dont quatre dans la seule ville de Lyman, proche du front et sous la menace directe de l’avancée russe, ont annoncé les gouverneur régionaux.

« Bombardements russes dans la région de Donetsk: quatre civils tués, tous de Lyman », a indiqué sur Telegram le gouverneur de la région de Donetsk, Pavlo Kyrylenko, ajoutant que sept civils avaient été blessés dans cette ville d’où l’armée ukrainienne a récemment dû se replier.

Un haut responsable militaire ukrainien a souligné « la situation difficile » dans l’Est du pays, notamment dans les régions d’Izioum et de Sieverodonetsk, « où l’ennemi a concentré l’essentiel de ses efforts et ses troupes les plus préparées au combat ».

– Les Russes ouvrent la centrale nucléaire de Zaporijjia –

Un bâtiment administratif est calciné, mais ceux des réacteurs semblent intacts: l’AFP a pu visiter dimanche la centrale nucléaire de Zaporijjia, la plus grande d’Ukraine et d’Europe, dont la prise par l’armée russe a suscité l’inquiétude de la communauté internationale.

La centrale « fonctionne normalement, en accord avec les normes nucléaires, radioactives et environnementales », assure sur place le major-général Valéri Vassiliev, spécialiste des questions nucléaires et chimiques, dépêché par Moscou pour sécuriser le site.

– Visite surprise à Kiev de Nancy Pelosi –

La présidente de la Chambre des représentants, l’Américaine Nancy Pelosi, a rencontré le président ukrainien Volodymyr Zelensky au cours d’une visite surprise à Kiev, qui a eu lieu samedi mais n’a été annoncée que dimanche.

– Pétrole russe: l’UE finalise un embargo progressif –

L’Union européenne finalise un arrêt progressif de ses achats de pétrole et de produits pétroliers à la Russie pour sanctionner la guerre en Ukraine et va annoncer cette semaine un calendrier et de nouvelles mesures, ont confié dimanche plusieurs sources européennes.

« Il y a une volonté politique de cesser les achats de pétrole à la Russie et nous aurons la semaine prochaine des mesures et une décision sur un retrait progressif », a affirmé un responsable européen impliqué dans les discussions.

– Wimbledon: l’exclusion des Russes « très injuste » (Nadal) –

Rafael Nadal, le joueur de tennis le plus sacré en Grand Chelem, a estimé que l’exclusion du tournoi de Wimbledon des joueurs et joueuses russes et bélarusses en réaction à l’invasion de l’Ukraine était une décision « très injuste », dimanche avant le tournoi de Madrid.

Cette décision est une première dans le tennis mondial et a immédiatement été vivement critiquée par l’ATP et la WTA.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s