Manche: un jeune homme mortellement blessé par arme blanche lors d’une rixe

Un homme de 29 ans est décédé après avoir été mortellement blessé à l'arme blanche lors d'une rixe dans une commune de la Manche dans la nuit de vendredi à samedi et trois hommes sont en garde à vueUn homme de 29 ans est décédé après avoir été mortellement blessé à l'arme blanche lors d'une rixe dans une commune de la Manche dans la nuit de vendredi à samedi et trois hommes sont en garde à vue afp.com - DENIS CHARLET

Un homme de 29 ans est décédé après avoir été mortellement blessé à l’arme blanche lors d’une rixe dans une commune de la Manche dans la nuit de vendredi à samedi et trois hommes sont en garde à vue, a-t-on appris auprès du procureur de la République de Coutances.

Le jeune homme est décédé après avoir été « victime d’un coup porté au thorax par arme blanche », a indiqué le procureur Mickaël Giraudet dans un communiqué.

« Trois hommes sont actuellement placés en garde à vue et interrogés sur les faits qualifiés, à ce stade, de meurtre et de complicité de meurtre », selon le magistrat.

Les faits se sont produits dans la nuit à Saint-Hilaire-du Harcouët près d’Avranches. Selon les premiers éléments recueillis, le coup a été porté à la victime à la suite « d’invectives réciproques avec les occupants d’un véhicule ».

« Trois jeunes hommes âgés d’une vingtaine d’années » seraient sortis de cette voiture et l’un d’entre eux aurait alors porté « un coup par arme blanche à la victime », ajoute le procureur dans son communiqué.

La victime a été prise en charge par une ambulance qui passait par hasard sur les lieux puis par les sapeurs-pompiers, mais elle est décédée malgré leur intervention.

Selon le procureur de Coutances, le véhicule en cause et ses occupants avaient pris la fuite avant d’être interceptés par le peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (Psig), grâce à des indications fournies par des témoins de la scène.

Hormis les trois hommes en garde à vue, « deux autres occupantes du véhicule, 20 ans pour l’une et mineure s’agissant de l’autre, sont entendues en qualité de témoins », ajoute le procureur.

L’enquête conduite sous la direction du parquet de Coutances et confiée à la Brigade de recherches d’Avranches se poursuit « afin de déterminer de façon précise les circonstances exactes de ce crime », selon le procureur.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s