Ukraine: deux volontaires humanitaires britanniques «capturés», selon une ONG


AFP

Deux volontaires britanniques ont été «capturés» par des soldats russes en Ukraine, a affirmé vendredi 29 avril une organisation à but non lucratif ayant son siège au Royaume-Uni, Presidium Network.

«Deux citoyens britanniques, travaillant en tant que volontaires non liés à nous mais connus de nous, Paul Urey (né en 1977) et Dylan Healy (né en 2000)», ont été «capturés par l’armée russe à un point de contrôle en Ukraine lundi», a dit Dominik Byrne, l’un des fondateurs de cette ONG dans un communiqué transmis à l’AFP. Selon Presidium, ils ont disparu alors qu’ils étaient au volant pour aider à l’évacuation d’une femme et deux enfants, vers Dniproroudne dans la région de Zaporojia, dans le Sud. Le dernier contact remonte à 4H00 du matin.

«Ils ont fait allonger son mari par terre»

Après leur arrestation, la maison de cette femme «a été prise d’assaut par des soldats russes armés» et ils «ont fait allonger son mari par terre et lui ont demandé comment elle connaissait ces espions britanniques», a dit Dominik Byrne, soulignant que les deux hommes étaient des volontaires humanitaires partis de leur propre chef en Ukraine. La mère de Paul Urey, Linda, s’est dite «extrêmement inquiète», dans un message transmis par Presidium. «Nous savons que mon fils Paul et son ami qui était volontaire d’aide humanitaire en Ukraine ont été capturés par les Russes», a indiqué Linda Urey. «Nous souhaitons le soutien de tous pour ramener mon fils à la maison», a-t-elle dit, précisant qu’il est «diabétique de type 1 et a besoin de son insuline».

Originaire de Manchester et Warrington dans le nord de l’Angleterre, Paul Urey est présenté comme un père de famille qui n’a pas fait l’armée mais a passé huit ans en Afghanistan en tant qu’entrepreneur civil, tandis que Dylan Healy a travaillé dans une chaîne hôtelière au Royaume-Uni. Presidium a indiqué être en contact avec le ministère britannique des Affaires étrangères qui recherche de toute urgence des informations sur ces deux ressortissants.

Cette nouvelle intervient au lendemain de l’annonce par un porte-parole du ministère qu’un Britannique a été tué en Ukraine et qu’un autre est porté disparu. La ministre britannique des Affaires étrangères Liz Truss avait semblé, dans un premier temps, soutenir les Britanniques qui voulaient aller au front. Mais elle avait été recadrée par le ministre de la Défense et des responsables militaires. La diplomatie britannique déconseille à ses ressortissants de se rendre en Ukraine et a averti que toute personne voyageant dans des zones de conflit pour participer à des activités illégales s’exposait à des sanctions à son retour au Royaume-Uni.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s