Réseaux sociaux : Elon Musk rachète officiellement Twitter

Elon Musk Crédits : Pixabay

Après une première proposition de rachat refusée par le conseil d’administration de la plate-forme mi-avril, Twitter et le multimilliardaire sont tombés d’accord sur un prix de 54,20 dollars par action, ce qui le valorise le réseau social à environ 44 milliards de dollars (41,1 milliards d’euros).

L’annonce de la conclusion du deal était attendue ce lundi, faisant monter l’action de l’entreprise de 4 % à Wall Street. Le patron de Tesla, Elon Musk, devient officiellement propriétaire du réseau social Twitter pour 44 milliards de dollars (41,1 milliards d’euros) après être tombé d’accord sur le prix de 54,20 dollars par action (50,63 euros).

Après avoir repoussé les tentatives du multimilliardaire, le conseil d’administration de Twitter a effectué un revirement dimanche, ouvrant la porte à un accord et indiquant jeter « un regard neuf » sur sa proposition, selon le Wall Street journal, citant des sources proches du dossier. Le journal révèle qu’une rencontre en privé a eu lieu vendredi entre Elon Musk et plusieurs actionnaires de la société.

De la « pilule empoisonnée » au rachat accepté

L’homme d’affaires d’origine sud-africaine, naturalisé américain, et fervent utilisateur du réseau social, avait formulé une offre de rachat à hauteur de 54,20 dollars par action le 14 avril, après être entré début avril au capital de l’entreprise. Mais le conseil d’administration de Twitter s’était alors opposé à l’acquisition en adoptant une clause dite de la « pilule empoisonnée » dans le jargon financier, qui se déclenche automatiquement lorsqu’un actionnaire à au moins 15 % du capital de la société sans l’accord du conseil d’administration.

Le plan doit « réduire la possibilité qu’une entité, une personne ou un groupe ne prenne le contrôle de Twitter en accumulant des titres sur le marché sans payer à tous les actionnaires une prime appropriée ou sans donner suffisamment de temps au conseil d’administration pour prendre des décisions éclairées », avait expliqué le groupe dans un communiqué.

Face à ce refus, Elon Musk avait annoncé jeudi avoir sécurisé près de 46,5 milliards de dollars pour financer cette transaction. Il avait également indiqué son intention de consacrer 21 milliards de dollars de sa fortune personnelle pour mener à bien l’opération et qu’il envisageait de passer directement par les actionnaires de Twitter pour racheter leurs titres, sans passer par le conseil d’administration.

Début avril, le patron de Space X, aux 83 millions d’abonnés sur Twitter, avait fait une entrée fracassante au capital de l’entreprise californienne, en acquérant environ 9 % pour près de 3 milliards de dollars, devenant le plus gros actionnaire du groupe devant le fonds d’investissement Vanguard (8,8 %) et la banque Morgan Stanley (8,4 %).

Elon Musk, qui prône une liberté d’expression sans modération, a souvent critiqué la gouvernance de la plateforme dans une grande partie de ses 3 000 tweets annuels, disant notamment vouloir en faire « la plateforme de la liberté d’expression dans le monde ».

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s