Honduras: l’ex-président Hernandez extradé aux États-Unis pour trafic de drogue

Moins de trois mois après la fin de son mandat, l’ancien président du Honduras Juan Orlando Hernández a été extradé jeudi vers les Etats-Unis. (© KEYSTONE/EPA/Gustavo Amador

L’ancien président du Honduras, Juan Orlando Hernandez, a été extradé jeudi à bord d’un avion de l’Agence antidrogue américaine qui a décollé de Tegucigalpa en direction des Etats-Unis où la justice l’accuse de trafic de drogue.

L’avion transportant l’ex-chef de l’Etat (2014-2022), escorté et menotté, a décollé à 14H27 heure locale (22H27 en Suisse) d’une base de l’armée hondurienne ont constaté des journalistes de l’AFP.

L’homme de 53 ans doit répondre de conspiration pour trafic de drogue et de délits liés aux armes devant un tribunal fédéral de New York.

Hernández, qui a dirigé ce pays d’Amérique centrale pendant huit ans, rejette ces accusations : « Je suis innocent et je suis soumis à un procès inéquitable », a-t-il déclaré dans un message vidéo publié sur Twitter par sa femme, Ana García, peu avant son extradition. Selon lui, ces accusations sont une vengeance des trafiquants de drogue qu’il a remis à la justice américaine. Ils auraient menti pour obtenir des accords de réduction de leurs peines.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s