Le point sur l’invasion russe de l’Ukraine

Epave d'un tank près de maisons détruites dans le village de Zalissya (Ukraine), au nord-est de Kiev, le 19 avril 2022Epave d'un tank près de maisons détruites dans le village de Zalissya (Ukraine), au nord-est de Kiev, le 19 avril 2022 afp.com - Genya SAVILOV

– Appel désespéré des combattants de Marioupol –

« Nous vivons peut-être nos derniers jours, voire nos dernières heures », a affirmé un commandant de militaires ukrainiens assiégés à Marioupol, port stratégique du sud-est de l’Ukraine, dont Moscou s’est juré de prendre le contrôle.

« L’ennemi est 10 fois plus nombreux que nous », a déclaré Serguiy Volyna, de la 36e brigade de la marine nationale, retranchée dans le vaste complexe sidérurgique d’Azovstal.

« Nous appelons et supplions tous les dirigeants du monde de nous aider. Nous leur demandons d’utiliser la procédure d’extraction et de nous emmener sur le territoire d’un pays tiers », a-t-il ajouté.

– Marioupol: accord sur un couloir d’évacuation (Kiev) –

Un accord a été trouvé avec la Russie sur un couloir humanitaire pour évacuer depuis Marioupol des femmes, enfants et personnes âgées vers la ville ukrainienne de Zaporijjia (sud), a indiqué une responsable ukrainienne.

Mardi soir, le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait renouvelé son appel à une évacuation des civils encore présents dans la ville portuaire.

Quelque 140 civils auraient été évacués de la ville mardi, selon un communiqué des autorités séparatistes prorusses. Ces affirmations étaient invérifiables de manière indépendante.

– « Nouvelle phase » de la guerre –

La Russie a annoncé mardi avoir mené une dizaine de frappes aériennes et de missiles dans l’est de l’Ukraine, entamant une « nouvelle phase » de la guerre, selon le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

Selon Moscou, « des missiles de haute précision » ont « neutralisé 13 places fortes » ainsi que des « concentrations » de troupes près de la ville clé de Sloviansk, dans la région de Donetsk.

Les combats « sont incessants » dans plusieurs villes, « c’est l’enfer », a déclaré le gouverneur ukrainien de la région de Lougansk, Serguiï Gaïdaï, appelant les habitants à fuir.

– Combats dans le Donbass –

Dans la nuit de mardi à mercredi, l’état-major des forces ukrainiennes a affirmé que celles-ci avaient repoussé 10 attaques russes et détruit notamment « 12 tanks » au cours des dernières 24 heures dans les régions de Lougansk et Donetsk (est).

Le ministère ukrainien de la Défense a fait état mercredi matin de « tentatives d’assaut » sur les localités de Soulyguivka et Dibrivné, dans la région de Kharkiv (nord-est), ainsi que sur Roubijné et Severodonetsk, dans la région de Lougansk (est).

– Arrivée d’aides militaires –

La Norvège a donné une centaine de missiles antiaériens de conception française à l’Ukraine, a annoncé mercredi le gouvernement norvégien.

Le don, déjà réalisé, porte sur des lanceurs Mistral avec une centaine de missiles qui étaient jusqu’à présent embarqués sur des navires de la marine norvégienne, a indiqué le ministère de la Défense dans un communiqué.

L’Ukraine a également reçu des avions de chasse et des pièces détachées pour renforcer son armée de l’air, a indiqué pour sa part mardi le porte-parole du Pentagone, John Kirby, refusant de préciser leur nombre ou les pays ayant fourni les appareils.

Après l’envoi de pièces d’artillerie Howitzer annoncé la semaine dernière par le président américain Joe Biden, cette déclaration témoigne d’un changement d’attitude des Occidentaux, qui ont pendant plus d’un mois refusé de fournir à l’Ukraine des armements lourds pour éviter toute escalade du conflit.

– Charles Michel à Kiev –

« L’Histoire n’oubliera pas les crimes de guerre » en Ukraine, a déclaré mercredi le président du Conseil européen Charles Michel, en visite à Borodianka près de Kiev, où des civils ont été victimes de « massacres » commis par les Russes selon les autorités ukrainiennes.

« A Borodianka, comme à Boutcha et tant d’autres villes en Ukraine, l’Histoire n’oubliera pas les crimes de guerre qui ont été commis ici », a écrit sur Twitter M. Michel, accompagnant son message d’une photo de lui étreignant une femme. « Il ne peut pas y avoir de paix sans justice », a-t-il ajouté.

– Plus de 5 millions d’Ukrainiens ont fui leur pays –

Plus de cinq millions d’Ukrainiens ont fui leur pays depuis le début de l’invasion russe le 24 février, selon de nouveaux chiffres publiés mercredi par l’ONU sur la plus importante crise des réfugiés en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale.

burs-kd/mw/mba

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s