L1: Paris remporte le classique, Lyon coule Bordeaux, Delort replace Nice

Neymar fête son but pour le PSG lors du choc face à l'OM, le 17 avril 2022 au Parc des PrincesNeymar fête son but pour le PSG lors du choc face à l'OM, le 17 avril 2022 au Parc des Princes afp.com - FRANCK FIFE
Le Paris SG a dominé Marseille (2-1) lors d’un classique terne dimanche en clôture de la 32e journée de Ligue 1, après la démonstration de Lyon face à Bordeaux (6-1) et la victoire de Nice sur Lorient (2-1) dans la course aux places européennes.

– Paris dans l’ennui –

Le classique tant attendu entre Parisiens et Marseillais a accouché d’un match sans rythme, finalement remporté par le PSG.

Comme souvent cette saison, la VAR a été une actrice majeure de la rencontre, puisque pas moins de quatre buts ont été refusés après son utilisation — trois pour Paris, un pour Marseille –.

Seules l’ouverture du score acrobatique de Neymar (11e) d’un lob du bout du pied, l’égalisation de Caleta-Car sur un corner cafouillé par la défense parisienne puis le penalty de Kylian Mbappé (45e+4) ont été comptabilisés.

En deuxième période, Paris n’a pas réussi à emballer le match. Le trio Messi-Neymar-Mbappé s’est cherché et parfois trouvé, mais a été maladroit dans la conclusion des actions.

L’opération comptable est toutefois belle pour Paris, qui prend quinze points d’avance sur son dauphin. Le club de la capitale est tout proche de reconquérir le titre de champion de France, gagné par Lille la saison dernière.

– Nice réagit –

Avant le sommet du week-end, la journée de dimanche a déjà souri à un autre candidat à la qualification en Ligue des champions, Nice, qui s’est arraché pour dominer Lorient, 16e.

Déjà buteur sur penalty, Delort a libéré les siens à la 88e minute de la tête, évitant aux Niçois un cinquième match de suite sans victoire et leur permettant de croire à nouveau au podium.

Rennes, 3e et battu par Monaco 3-2 vendredi, ne compte en effet plus que deux points d’avance sur les Niçois, et trois sur les Monégasques.

Monaco (6e) et Nice (4e) ont d’ailleurs rendez-vous dès mercredi pour un derby azuréen au goût d’Europe à Louis-II, alors que seules les trois premières places du classement offrent un ticket pour la Ligue des champions ou ses phases qualificatives.

Dans la course à la C1, Strasbourg (5e) a perdu deux points à Troyes, rejoint en fin de rencontre (1-1). Le choc entre les Alsaciens et Rennes, mercredi, vaudra lui aussi très cher.

– Lyon se rachète –

Un petit écart semble se créer entre le top 6 et la suite du classement, surtout depuis la victoire de Lens dans le derby du Nord à Lille (2-1) samedi, qui a replacé les Sang et Or devant leurs rivaux lillois, mais tout de même à trois longueurs de Strasbourg et Monaco.

Parmi ces distancés, Lyon, 8e, rêve encore d’une qualification pour une Coupe d’Europe… Après la piteuse élimination en Ligue Europa devant West Ham (3-0), l’OL a remis les pendules à l’heure contre des Girondins brutalement renvoyés à leur lutte pour le maintien (19e).

Lucas Paqueta, Moussa Dembélé, Karl Toko Ekambi et Romain Faivre ont marqué pour replacer l’OL entre Lens et Lille au classement.

– Quatre matches nuls –

La deuxième partie de tableau est toujours indécise: à l’exception de Lorient et Bordeaux, toutes les équipes de bas de classement jouant dimanche ont fait match nul.

Les plus déçus seront sans doute les Clermontois (18e), qui ont évolué en supériorité numérique pendant près d’une heure face à la lanterne rouge messine. Mais les Auvergnats n’ont pas réussi à enfoncer les Mosellans (1-1), ils conservent leurs cinq points d’avance sur ces derniers.

Montpellier et Reims, pas menacés par la zone rouge, se sont quittés dos à dos (0-0), comme Nantes et Angers (1-1).

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s