Un homme politique russe inculpé aux Etats-Unis pour des opérations de propagande

Le député russe Alexandre Babakov (à gauche) avec le président russe Vladimir Poutine à la résidence présidentielle de Sotchi, le 17 septembre 2007Le député russe Alexandre Babakov (à gauche) avec le président russe Vladimir Poutine à la résidence présidentielle de Sotchi, le 17 septembre 2007 afp.com - VLADIMIR RODIONOV

Un homme politique russe, Alexandre Babakov, déjà visé dans le passé par des sanctions internationales, et deux de ses collaborateurs ont été inculpés jeudi par la justice américaine pour des opérations illégales d’influence et de propagande hostiles à l’Ukraine sur le sol des Etats-Unis, ont annoncé les procureurs à New York.

Alexandre Babakov, député à la Douma, et ses deux complices sont soupçonnés d’avoir agi sous couvert d’une ONG, l' »Institut d’études pour l’intégration internationale », pour mener leurs opérations depuis 2012, avant la guerre en Ukraine.

Concrètement, il leur est par exemple reproché, en mars 2017, d’avoir tenté de contacter « au moins un membre du Congrès américain » pour lui offrir un voyage gratuit à Yalta, une partie de la Crimée contrôlée par la Russie, pour une conférence organisée par le dirigeant pro-russe Serguei Axionov, qui faisait l’objet de sanctions américaines.

Ils sont également soupçonnés d’avoir contacté des « membres du Congrès entre 2012 et 2017 pour demander des rencontres et offrir des voyages à au moins un membre du Congrès pour le compte de Babakov ainsi que d’autres responsables étrangers alignés sur ses positions », écrivent les procureurs du tribunal fédéral de Manhattan dans un communiqué.

D’après la justice américaine, ils auraient tenté de recruter au moins un citoyen américain pour les aider et « cherché à coopter des politiciens américains et européens » pour leurs opérations d’influence et de propagande.

« L’acte d’inculpation démontre que les actions illégitimes de la Russie contre l’Ukraine vont au-delà du champ de bataille », a assuré le procureur Damian Williams.

Ancie chef du parti Rodina, désormais affilié au parti Russie Juste, Alexandre Babakov avait été nommé par Vladimir Poutine en 2012 à la tête de l’administration des Russes qui vivent à l’étranger.

Le député et ses deux collaborateurs, Alexandre Vorobev et Mikhail Plisyuk, sont inculpés pour conspiration visant à faire agir un citoyen américain en tant qu’agent russe non enregistré aux Etats-Unis, conspiration pour contourner les sanctions américaines ainsi que conspiration pour commettre une fraude aux visas.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s