La perte du croiseur Moskva est « un coup dur » pour la flotte russe, Moscou accuse Kiev de cibler des villages frontaliers

Le croiseur lance-missiles russe Moskva ancré dans le port de la mer Noire de Sébastopol, le 11/09/ 2008.<br />
<br />
 Le croiseur lance-missiles russe Moskva ancré dans le port de la mer Noire de Sébastopol, le 11/09/ 2008.  AP Photo, File. AFP

C’est un revers majeur pour le Kremlin. Le croiseur Moskva, navire amiral de la flotte russe en mer Noire, endommagé durant l’offensive contre l’Ukraine, a coulé. Conséquence d’un tir de missile selon Kiev. « Incendie accidentel  » selon Moscou.

Quelles que soient les circonstances du naufrage, c’est un « coup dur » porté à la flotte russe, laissant craindre une escalade du conflit, alors que la Russie accuse l’Ukraine de bombarder des villages sur son territoire.

La perte du croiseur Moskva, navire amiral de la flotte russe en mer Noire qui a coulé jeudi, est « un coup dur » pour la flotte russe dans la région, selon le porte-parole du Pentagone, John Kirby.

« Cela aura des conséquences sur leurs capacités de combat, car le navire était un élément-clé de leurs efforts pour établir une domination navale en mer Noire. » John Kirby, porte-parole du Pentagone.
La Russie accuse  l’Ukraine d’avoir bombardé deux villages russes frontaliers, dont un avec des hélicoptères, et d’avoir fait huit blessés. Des affirmations invérifiables qui font craindre une nouvelle escalade dans le conflit. L’Ukraine a rejeté ces accusations.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s