Russie: détention prolongée pour la basketteuse américaine Brittney Griner


Brittney Griner, avec l'équipe américaine de Phoenix Mercury en WNBA à Tempe, en Arizona, le 3 octobre 2021 afp.com - Christian Petersen

Un tribunal russe a décidé jeudi de prolonger jusqu’au 19 mai la détention de la star du basket américain Brittney Griner, interpellée en février à l’aéroport de Moscou et soupçonnée d’avoir transporté des stupéfiants, selon les médias d’Etat.

Griner, deux fois médaillée d’or aux Jeux olympiques et championne de la WNBA, a été interpellée avec « des vapoteuses et un liquide présentant une odeur particulière » d’huile de cannabis (huile de haschich), avait indiqué le service fédéral des douanes de Russie.

Le tribunal de Khimki, dans la banlieue de Moscou, a repoussé les arguments de ses avocats, qui entendaient établir le caractère illégal et trop sévère de son arrestation, rapporte l’agence gouvernementale de presse Ria Novosti.

« Ils n’ont toutefois pas contesté globalement l’accusation de trafic de drogue », ajoute l’agence.

Après l’arrestation de Griner, qui intervient sur fond de tensions internationales liées à l’opération spéciale de l’armée russe en Ukraine, la Fédération américaine USA Basketball avait dit son « inquiétude » au sujet de « la sécurité » et du « bien-être » de la joueuse, qui risque 5 à 10 ans de prison.

Son club des Phoenix Mercury et le Syndicat des joueuses professionnelles américaines (WNBPA) ont aussi indiqué être « informés » de la situation de Brittney Griner.

Griner, 31 ans, 2m06, avait participé activement au 3e titre de Phoenix en WNBA, en 2014.

De nombreuses joueuses de la WNBA participent aux ligues européennes durant l’inter-saison aux Etats-Unis, y compris dans les ligues russe et ukrainienne.

L’Américaine a donc disputé plusieurs saisons sous le maillot de l’équipe russe d’Ekaterinbourg, avec laquelle elle a remporté l’Euroligue féminine à quatre reprises.

Dans une notice aux voyageurs publiée récemment, le département d’Etat a appelé tous les Américains à quitter « immédiatement » la Russie, les mettant en garde contre plusieurs risques dont « l’application arbitraire des lois locales ».

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s