Le drapeau ukrainien hissé devant plusieurs mairies en France


La mairie de Bordeaux a hissé le 25 février 2022 le drapeau de l'Ukraine sur sa façade, en solidarité avec ce pays envahi par la Russie. afp.com - Thibaud MORITZ

Plusieurs mairies françaises, dont Marseille, Bordeaux ou encore Toulouse, ont hissé vendredi le drapeau de l’Ukraine sur leurs façades, en solidarité avec ce pays envahi par la Russie, ont constaté des journalistes de l’AFP.

A Marseille, jumelée avec Odessa (sud-ouest de l’Ukraine), le maire Benoît Payan a pavoisé dès jeudi sur la façade de l’hôtel de ville le drapeau bleu et jaune de l’Ukraine, aux côtés du drapeau français. Jeudi soir, une manifestation devant le consulat de Russie dans la deuxième ville de France avait réuni plusieurs dizaines de personnes dénonçant « l’agression » des forces russes.

Vendredi, la Région Nouvelle-Aquitaine et la mairie de Bordeaux ont également hissé les couleurs de l’Ukraine sur des bâtiments de la capitale girondine dont le maire Pierre Hurmic s’est déclaré « prêt à accueillir les ressortissants ukrainiens en fonction des besoins ».

« Nous serons réactifs dans l’urgence pour accueillir les ressortissants ukrainiens. Nous l’avons déjà fait dans le passé avec le peuple afghan. Nous le referons », a déclaré devant la presse M. Hurmic, au côté du consul honoraire d’Ukraine Laurent Fortin.

Le drapeau jaune et bleu a été hissé en présence d’une dizaine d’Ukrainiens portant des pancartes « Non à l’agression en Ukraine, Help » et de Michelle Poussard, représentante locale de l’association Russie Libertés, venue dire que « tous les Russes ne cautionnent pas les agissements de Vladimir Poutine ».

Parmi les Ukrainiens présents, Valentina était venue voir sa fille architecte installée en France pour garder ses deux petits-enfants pendant les vacances. Elle explique, en anglais, qu’elle « devait repartir demain » mais qu’elle est « bloquée ici ». « Je m’inquiète pour mon fils, ma mère, ma soeur, mes neveux, mes amis, qui sont restés en Ukraine. On ne sait pas quoi faire. On n’arrive pas à dormir. On ne peut pas se sentir bien ici », dit-elle.

Le maire de Toulouse a lui aussi fait flotter des drapeaux de l’Ukraine sur la façade du Capitole, où se trouve la mairie de la Ville rose.

Jean-Luc Moudenc a exprimé « sa solidarité au peuple ukrainien, avec une pensée particulière pour les habitants de Kiev, la capitale avec laquelle Toulouse est jumelée depuis presque 50 ans ».

A Lyon, outre le drapeau ukrainien, la façade de l’hôtel de ville sera éclairé en bleu vendredi soir.

La mairie de Nancy a elle annoncé avoir accroché six drapeaux ukrainiens aux balcons de l’Hôtel de ville et appelle à un rassemblement place Stanislas vendredi à 18H00, place qui sera illuminée aux couleurs de l’Ukraine. La mairie de Metz a prévu le même dispositif.

A Lille, les façades de certains monuments et bâtiments publics, dont la Grand Place, sont illuminés aux couleurs bleu et jaune.

La ville de Lille, jumelée avec Kharkiv, a aussi solennellement rebaptisé jeudi le « pont de Kharkov », selon l’appellation russe, en « pont de Kharkiv » afin de respecter l’appellation ukrainienne.

Des rassemblements de solidarité et contre la guerre en Ukraine doivent avoir lieu dans plusieurs villes de France: à Toulouse vendredi et dimanche notamment, tandis qu’à Marseille un rassemblement est prévu samedi sur le Vieux-Port.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s